“Il a attaqué l’Islam”: l’agresseur de Salman Rushdie plaide NON coupable de tentative de meurtre, agression | Nouvelles du monde

New York: Hadi Matar, l’homme accusé d’avoir poignardé le célèbre auteur Salman Rushdie sur scène dans l’État de New York la semaine dernière, a plaidé non coupable des accusations de tentative de meurtre et d’agression. Matar, 24 ans, a plaidé devant un tribunal du comté de Chautauqua, à New York, a rapporté Les actualites. Cela survient après que les procureurs ont déclaré qu’un grand jury l’avait inculpé cette semaine.

Matar, originaire du New Jersey, aurait poignardé l’auteur britannique d’origine indienne Rushdie dans l’ouest de l’État de New York la semaine dernière lors d’une conférence, a fait l’éloge de l’ayatollah iranien Khomeiny et a admis qu’il ne pensait pas que l’auteur survivrait. “Quand j’ai appris qu’il avait survécu, j’ai été surpris, je suppose”, a déclaré Hadi Matar, cité par le New York Post.

On a demandé au suspect de 24 ans s’il avait été inspiré par feu le chef suprême iranien, l’ayatollah Ruhollah Khomeini, qui avait émis une fatwa contre Rushdie à propos de son livre “Les versets sataniques”. Matar a répondu : “Je respecte l’ayatollah. Je pense que c’est une personne formidable. C’est tout ce que je dirai à ce sujet”, a déclaré Matar, notant qu’il n’avait “lu que deux pages” du roman controversé de Rushdie.

“J’ai lu quelques pages. Je n’ai pas tout lu d’un bout à l’autre”, a-t-il déclaré.

Lire aussi : Hadi Matar, l’agresseur de Salman Rushdie, REFUSE tout lien avec l’Iran, dit “J’ai agi…”

L’accusé a en outre déclaré qu’il avait été inspiré pour se rendre à Chautauqua après avoir vu un tweet au cours de l’hiver annonçant la visite de Rushdie, a rapporté le New York Post. “Je n’aime pas la personne. Je ne pense pas que ce soit une très bonne personne”, a-t-il déclaré à propos de Rushdie. “Je ne l’aime pas. Je ne l’aime pas beaucoup. “C’est quelqu’un qui a attaqué l’islam, il a attaqué leurs croyances, les systèmes de croyances.

Lire aussi  Le référendum au Mexique sur les anciens dirigeants a une faible participation

“Le bureau du procureur du comté de Chautauqua a déclaré mercredi que Matar pourrait comparaître devant le tribunal le lendemain. Il a également une audience préliminaire prévue vendredi.

Le célèbre auteur Rushdie, qui a fait l’objet de menaces de mort pour son livre “The Satanic Verses”, a été poignardé sur scène dans l’ouest de l’État de New York. L’auteur lauréat du prix Booker a été agressé alors qu’il s’apprêtait à donner une conférence dans l’ouest de l’État de New York. Rushdie a subi des années de menaces de mort pour son livre “Les versets sataniques” qui a été sévèrement critiqué par les religieux islamiques.

Auparavant, une prime pouvant atteindre 3 millions de dollars avait également été déclarée pour quiconque tue Rushdie. L’auteur de 75 ans a accaparé la vedette avec son roman “Midnight’s Children” en 1981. L’auteur né en Inde a remporté le Booker Prize pour le roman qui a également été adapté pour la scène. Mais son livre de 1988 “Les versets sataniques” a conduit à une fatwa, un décret religieux, par le leader révolutionnaire iranien de l’époque, l’ayatollah Ruhollah Khomeini. La menace l’a forcé à se cacher pendant plusieurs années. Les livres de Rushdie ont été traduits en plusieurs langues.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Recent News

Editor's Pick