La reine passera Noël avec Charles et Camilla après que le mari de la princesse Anne, Sir Timothy Laurence, ait été testé positif pour Covid

Le Noël de la reine semblait devoir être solitaire après qu’un royal ait attrapé Covid, mais maintenant il a été révélé avec qui elle passera la journée.

La reine organisera le dîner de Noël avec le prince Charles et Camilla après que la princesse Anne a été forcée d’annuler à cause de Covid.

Cela survient après que Sa Majesté, 95 ans, a été forcée d’annuler son voyage traditionnel à Sandringham, Norfolk, alors que le Royaume-Uni lutte contre les cas en augmentation rapide de la variante Omicron.

Le soleil rapporte que la princesse Anne, 71 ans, ne pourra pas passer le jour de Noël avec le monarque comme prévu car son mari Sir Timothy Laurence a été testé positif pour Covid.

Diffusez plus d’actualités de divertissement en direct et à la demande avec Flash, le plus grand service de diffusion d’actualités en Australie. Nouveau sur Flash ? Essayez 14 jours gratuitement maintenant >

Il est entendu que le vice-amiral à la retraite de la Royal Navy, Sir Timothy, 66 ans, et la princesse royale s’isolent au Gatcombe Park Estate dans le Gloucestershire.

Mais Sa Majesté sera entourée de sa famille – avec Charles et Camilla la rejoignant pour le dîner.

« Le prince de Galles et la duchesse de Cornouailles seront avec Sa Majesté la Reine le jour de Noël », a déclaré un porte-parole.

Cependant, il n’y a toujours pas de confirmation si le duc et la duchesse de Cambridge verront la reine lors de son premier Noël sans son bien-aimé Philip.

L’expert royal Angela Levin a déclaré que la reine serait « déçue » qu’Anne ne puisse pas se joindre au rassemblement festif.

Lire aussi  JO de Tokyo : la sprinteuse biélorusse Krystina Tsimanouskaya arrive à Varsovie pour se réfugier | Nouvelles du monde

Elle a tweeté : « La reine sera déçue de ne pas voir la princesse Anne à Windsor parce que son mari, Sir Timothy, a été testé positif pour Covid.

«Anne est très dévouée et la progéniture ressemble le plus à feu le prince Philip. Même sens de l’humour, même attitude. Espérons qu’il s’en remettra bientôt. »

La reine avait espéré célébrer la période des fêtes dans sa retraite de campagne préférée à Sandringham – comme elle le fait depuis des décennies.

Mais au lieu de cela, le monarque restera au château de Windsor pour la deuxième année consécutive et pour son premier Noël sans son défunt mari, le prince Philip, décédé en avril à l’âge de 99 ans.

Noël dernier était le premier en 32 ans que Sa Majesté n’était pas à Sandringham pour les vacances alors qu’elle passait le grand jour à se protéger à Windsor avec le duc d’Édimbourg.

Cela survient après que des membres de la famille royale, dont Kate Middleton et le prince William, ont abandonné tous leurs plans avant Noël afin de pouvoir passer du temps avec la reine alors que les cas Omicron se multiplient.

Ils ont convenu de réduire tous les contacts sauf essentiels avant samedi.

La correspondante royale Katie Nicholls a déclaré The Royal Beat de True Royalty TV: « L’idée que la reine soit seule pour Noël sans Philip, je ne peux tout simplement pas croire que la famille le permettra, je ne pense pas que cela arrivera. »

Pendant ce temps, la biographe royale Ingrid Seward a déclaré que le prince Andrew, 61 ans, « sera certainement là, il est toujours aux côtés de la reine ».

Lire aussi  Résultat, score, mises à jour en direct, blog, dernières nouvelles, vidéo, centre de match

La reine a déjà débranché sa fête de famille festive au milieu de la panique du virus.

Il a été annoncé la semaine dernière que c’était « avec regret » que son déjeuner royal annuel à l’approche du grand jour ne se déroulerait pas comme prévu – mais que c’était « la bonne chose à faire ».

La décision a été qualifiée de « prise de précaution », car il a été estimé que le déjeuner de fête « mettrait en danger les préparatifs de Noël de trop de gens s’il était adopté ».

La reine devait accueillir le duc et la duchesse de Cornouailles, parmi une cinquantaine d’autres membres de la famille royale, au château de Windsor hier (21 décembre)

Trois de ses quatre nouveaux petits-enfants – August, Lucas et Siena – tous nés cette année, devaient se joindre à la fête.

Mais le prince Harry, Meghan, Archie, basé aux États-Unis, et leur fille Lilibet, qui est également née cette année, n’avaient pas prévu de survoler pour la fête.

Cet article a été initialement publié dans Le soleil et est republié ici avec autorisation

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recent News

Editor's Pick