La Sierra Leone FA enquêtera sur les victoires 95-0 et 91-1 dans les matchs de deuxième niveau

Les fans de la Sierra Leone ont regardé l’équipe nationale masculine à la Coupe d’Afrique des Nations plus tôt cette année

La Sierra Leone Football Association (SLFA) enquête sur le résultat de deux matches qui ont produit un total incroyable de 187 buts.

Les deux matchs de deuxième niveau ont vu les Kahunla Rangers de Kenema et le Gulf FC de Kono battre lourdement leurs rivaux de la ville lors des éliminatoires de la Premier League dimanche.

Kahunla a battu Lumbebu United 95-0 et le Gulf FC a battu Koquima Liban 91-1, offrant les deux plus grandes victoires enregistrées dans l’histoire du football sierra-léonais.

Cependant, les scores à la mi-temps n’étaient que de 2-0 et 7-1 respectivement, et les deux résultats ont été annulés en raison de soupçons de manipulation de match.

“Nous ne pouvons pas rester les bras croisés et voir une situation embarrassante comme celle-ci rester impunie”, a déclaré le président de la SLFA, Thomas Daddy Brima, à BBC Sport Africa.

“Nous allons lancer une enquête immédiate et traduire en justice tous les responsables de cette médiocrité.

“Tous ceux qui seront reconnus coupables seront traités conformément aux lois de la SLFA, et seront également remis à la commission anti-corruption du pays.”

Le directeur général des Kahunla Rangers “a fermement condamné les comportements antisportifs” et le directeur général de Lumbebu a déclaré qu’il n’était “au courant d’aucune manipulation de match”.

Pendant ce temps, le président de Koquima Liban a affirmé que le match impliquant son équipe était en fait un match amical et les responsables du Gulf FC ont refusé de commenter.

La SLFA a déclaré qu’elle enquêterait sur les joueurs et les officiels des quatre clubs impliqués, les officiels de match désignés et l’Association de football de la région de l’Est.

Lire aussi  Les recettes fiscales sur les successions bondissent de 14% au Royaume-Uni pour atteindre 6,1 milliards de livres sterling

L’organisation a ajouté qu’elle “maintient une tolérance zéro” contre la manipulation de matchs dans ce pays d’Afrique de l’Ouest, conformément aux règles de l’instance dirigeante mondiale de la Fifa et de la Confédération africaine de football (Caf).

Les buts s’enchaînent après la mi-temps

Kahunla et le Gulf FC avaient tous deux le même nombre de points lors de leur dernier tour de matches et se battaient pour la place restante de la région de l’Est dans la Ligue nationale Super 10, qui sert de phase de qualification finale pour la Premier League.

Les deux matchs se sont déroulés simultanément et l’arbitre du match de Gulf a refusé d’officier la seconde mi-temps, et a ensuite été remplacé.

Les choses ont pris une tournure dramatique au cours des secondes mi-temps lorsqu’il est devenu clair que l’équipe avec la meilleure différence de buts passerait – avec Kahunla marquant 93 buts et Gulf marquant 84 fois.

Le directeur général de Kahunla, Eric Kaitell, a condamné son équipe et les trois autres parties impliquées sur les réseaux sociaux.

“Je veux commencer par m’excuser auprès des fans de football du pays et du monde entier pour le résultat de match étrange de mon club Kahunla Rangers”, a déclaré Kaitell.

“Je tiens à déclarer fermement que je condamne fermement un tel comportement antisportif affiché par mon équipe et les autres équipes impliquées.

“Je mets en place un comité pour enquêter sur toute l’équipe, y compris le personnel technique et les membres de l’exécutif, et quiconque sera jugé coupable sera traité en conséquence.”

“Je ne participerai jamais à des matches truqués”

Le directeur général de Lumbebu, Mohamed Jan Saeid Jalloh, a remplacé l’entraîneur de son équipe pour le match en l’absence de leur entraîneur principal.

Lire aussi  Les électeurs se rendent aux urnes alors que le président Emmanuel Macron combat la gauche

Son équipe a également fait expulser trois hommes lors de leur défaite 95-0, et il a protesté de son innocence.

“Je ne suis au courant d’aucune manipulation de match mais je ne peux pas me porter garant pour les autres”, a déclaré Jalloh à BBC Sport Africa.

“Nous avons encaissé beaucoup de buts en seconde période. J’étais frustré et à un moment donné j’ai même quitté la ligne de touche en colère. Je ne me concentrais pas après, donc je ne peux même pas dire combien de buts nous avons encaissés en tout.

“Je ne participerai jamais à des matchs truqués.

“J’appelle les autorités du football à enquêter sur les deux matches et à traduire en justice toute personne jugée coupable. Et si personne n’est reconnu coupable d’un crime, qu’il en soit ainsi.”

Le président de Koquima Liban a affirmé que le résultat contre le Gulf FC provenait d’un match amical, et il a également contesté le score de 91-1.

Mohamed Lanfia Tunkara a déclaré que ses joueurs et les responsables du club lui avaient dit que le match de championnat entre les deux clubs n’avait pas eu lieu.

Au lieu de cela, c’était une rencontre entre “des joueurs de la communauté, y compris certains joueurs de Koquima” qui a eu lieu pour “divertir les fans qui avaient acheté des billets pour assister à leur match avec le Gulf FC”.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Recent News

Editor's Pick