La skieuse américaine Hilaree Nelson incinérée Sherpa après sa mort dans l’Himalaya | Sports extrêmes

Un célèbre skieur extrême des États-Unis qui a été tué après être tombé de l’une des plus hautes montagnes du monde a eu dimanche des funérailles traditionnelles dans un lieu de crémation Sherpa.

Des moines bouddhistes ont officié lors d’une cérémonie à laquelle ont assisté la famille, des amis et des représentants du gouvernement.

Hilaree Nelson, 49 ans, est tombée du sommet de 26 775 pieds de la huitième plus haute montagne du monde, le mont Manaslu, la semaine dernière alors qu’elle skiait avec son partenaire, Jim Morrison.

Le corps de Nelson a été transporté au site de crémation Sherpa à Katmandou depuis la morgue d’un hôpital à l’arrière d’un camion ouvert, qui était décoré d’une affiche d’elle et orné de guirlandes de fleurs.

Famille, amis, alpinistes et représentants du gouvernement se sont réunis au cimetière, offrant des fleurs et des écharpes qui ont été placées sur sa dépouille, qui a ensuite été posée sur une pile de bois. Les moines bouddhistes ont allumé le bûcher en jouant des instruments de musique et en chantant des prières tandis que les personnes en deuil allumaient de l’encens.

Des amis et des membres de la famille pleurent Hilaree Nelson à Katmandou dimanche. Photographie : Agence Anadolu/Getty

Les membres de la famille de Nelson s’étaient envolés pour Katmandou pour les funérailles.

Elle a disparu le 26 septembre et les sauveteurs qui l’ont recherchée par hélicoptère ont retrouvé son corps deux jours plus tard, qui a été transporté par avion à Katmandou. Le mauvais temps avait entravé la recherche initiale.

Les grimpeurs du mont Manaslu ont lutté contre le mauvais temps et les avalanches à répétition. Le jour où Nelson est tombé, une avalanche à basse altitude sur la même montagne a tué un Népalais et blessé plusieurs autres alpinistes.

Sourire en tenue d'alpinisme
Hilarée Nelson. Photo : Nick Kalisz/Facebook

Des centaines d’alpinistes et leurs guides locaux ont tenté d’atteindre le sommet de la montagne pendant la saison d’escalade automnale du Népal.

Nelson, de Telluride, Colorado, et Morrison, de Tahoe, Californie, sont des skieurs extrêmes qui ont atteint le sommet du mont Lhotse, la quatrième plus haute montagne du monde, en 2018.

Le gouvernement népalais a délivré des permis à 504 grimpeurs au cours de la saison d’escalade d’automne de cette année. La plupart escaladent le mont Manaslu.

Lire aussi  Coupée des donateurs, la « presse libre en exil » de Russie lance une campagne mondiale de financement participatif

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Recent News

Editor's Pick