Le gouvernement britannique abandonne son plan de réduction du taux d’impôt sur le revenu pour les hauts revenus

LONDRES—Chancelier de l’Échiquier du Royaume-Uni Quasi quarteng lundi a abandonné un plan visant à réduire le taux maximal de 45% de l’impôt sur le revenu, abandonnant une politique économique clé après les turbulences sur les marchés financiers du pays, une intervention de la Banque d’Angleterre et la menace d’une rébellion à grande échelle par les législateurs du Parti conservateur.

Le demi-tour est un revers majeur pour le nouveau Premier ministre Liz Truss, qui a fondé son leadership naissant sur une refonte radicale de l’économie britannique. Le gouvernement, qui a défendu la mesure annoncée à la fin du mois dernier pas plus tard que dimanche, a finalement cédé sous la pression des investisseurs internationaux qui ont hésité devant l’ampleur des réductions d’impôts non financées et des législateurs du Parti conservateur choqués par les sondages montrant qu’ils faisaient face à un anéantissement quasi total au prochaines élections générales.

Lire aussi  Le marché peut freiner les gestionnaires de fonds réveillés

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Recent News

Editor's Pick