Le pape François, au Canada, tente de distinguer l’évangélisation de la douleur causée par le colonialisme

QUÉBEC — Le pape François a dénoncé à plusieurs reprises le colonialisme lors de sa visite au Canada cette semaine alors qu’il s’excusait pour le rôle de l’Église catholique dans la gestion des pensionnats pour enfants autochtones qui ont dépouillé leurs propres pratiques et croyances culturelles. Pourtant, parmi les expressions de tristesse et les demandes de pardon du pape, il a inclus des éloges pour certains des premiers missionnaires au Canada, les proposant comme modèles d’inclusivité culturelle dans l’Église d’alors et d’aujourd’hui.

La tension entre ces positions reflète la complexité du défi de réconcilier l’Église et les peuples autochtones au Canada et ailleurs.

Lire aussi  Nouvelles en direct de Covid : une augmentation subite de la Corée du Sud déclenche l'alarme d'un hôpital ; variante 'furtive' d'Omicron trouvée | Nouvelles du monde

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Recent News

Editor's Pick