Les restrictions de Covid assouplies pour le Portugal après des taux de vaccination élevés

Au Portugal, près de 85 % de la population est vaccinée et les restrictions prennent fin. C’est comme ça dans la nation la plus vaxxée.

Le pays avec le taux de vaccination Covid le plus élevé au monde est sur le point de lever la quasi-totalité de ses restrictions.

En quelques mois, le Portugal est passé du nombre le plus élevé de cas de Covid au monde proportionnel à sa population, à une réémergence de la pandémie le 1er octobre avec seulement quelques règles persistantes.

En janvier, des ambulances ont fait la queue devant les hôpitaux de Lisbonne tandis que les services de santé luttaient pour faire face à l’afflux d’infections – en une semaine 86 000 nouveaux cas et près de 2 000 décès – mais en quelques jours seulement, la majorité des restrictions imposées au pays auront disparu.

Le revirement est dû aux taux de vaccination étonnamment élevés au Portugal.

La nation est passée de la vaccination de seulement 7 000 citoyens par jour en janvier à trois mois plus tard à 44 000 injections quotidiennes en avril et à 150 000 doses par jour à son pic de vaccination le 12 juillet.

Le Portugal affiche désormais un taux de vaccination de 83,4% de sa population, soit 8,5 millions de personnes en double piqûre.

Dans quelques jours, les boîtes de nuit et les bars seront autorisés à rouvrir aux personnes munies d’un certificat de vaccination numérique ou d’un test Covid-19 négatif, après avoir été fermées depuis mars 2020.

Le Premier ministre portugais Antonino Costa a déclaré la semaine dernière qu’une fois la réouverture d’octobre en cours, il n’y aura qu’une poignée de restrictions en place.

Lire aussi  Finale du Championnat du monde d'essais : la Nouvelle-Zélande et l'Inde frustrées par la pluie

« Comme la plupart des restrictions imposées par la loi disparaissent, nous allons entrer dans une phase qui repose sur la responsabilité de chacun », a-t-il déclaré.

« Il ne faut pas oublier que la pandémie n’est pas terminée.

Parmi les quelques mesures qui restent en place, le port du masque est obligatoire dans les transports en commun, lors des grands événements, dans les maisons de repos, les hôpitaux, les centres commerciaux et les hypermarchés. Les masques ont cessé d’être obligatoires à l’extérieur la semaine dernière.

À partir du 1er octobre, il n’y aura aucune restriction sur le nombre de personnes autorisées à s’asseoir ensemble dans les restaurants et les cafés, ou à assister à des événements culturels, des mariages et des baptêmes.

Pendant la pandémie, le pays a signalé au moins 1 064 876 cas et plus de 17 938 décès.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recent News

Editor's Pick