Moderna affirme que son vaccin Covid est efficace pour les 12 à 17 ans

Moderna a déclaré mardi que son vaccin contre le coronavirus, autorisé uniquement pour une utilisation chez les adultes, était puissamment efficace chez les 12 à 17 ans, et qu’il prévoyait de demander à la Food and Drug Administration en juin l’autorisation d’utiliser le vaccin en les adolescents.

S’il est approuvé, ce vaccin deviendrait le deuxième vaccin Covid-19 disponible pour les adolescents américains. Les régulateurs fédéraux ont autorisé le vaccin Pfizer-BioNTech ce mois-ci pour les 12 à 15 ans.

Le tir de Pfizer était initialement autorisé pour une utilisation chez les personnes de 16 ans et plus, tandis que Moderna était disponible pour les 18 ans et plus.

La preuve de l’efficacité et de l’innocuité des vaccins pour les adolescents aide les responsables de l’école et les autres dirigeants à planifier l’automne. Lundi, le maire Bill de Blasio a déclaré que tous les élèves des écoles publiques de New York, le plus grand système scolaire des États-Unis, reprendraient l’apprentissage en personne à l’automne.

La décision de New York intervient alors que plusieurs États ont indiqué qu’ils restreindraient l’apprentissage à distance, notamment le Connecticut, l’Illinois, le Massachusetts et le New Jersey.

Les résultats de Moderna sont basés sur un essai clinique qui a recruté 3 732 personnes âgées de 12 à 17 ans, dont les deux tiers ont reçu deux doses de vaccin. Il n’y a eu aucun cas de Covid-19 symptomatique chez les adolescents entièrement vaccinés, a rapporté la société. Cela se traduit par une efficacité de 100%, le même chiffre que Pfizer et BioNTech ont rapporté dans un essai de leur vaccin chez des jeunes de 12 à 15 ans.

Lire aussi  La revendication du privilège Trump devrait être rejetée, selon le comité du 6 janvier

«Ces résultats semblent prometteurs», a déclaré le Dr Kristin Oliver, pédiatre et spécialiste des vaccins au Mount Sinai Hospital de New York. «Plus nous avons de vaccins pour protéger les adolescents de Covid, mieux c’est.»

Moderna a également signalé qu’une seule dose de son vaccin avait une efficacité de 93% contre une maladie symptomatique.

«Les cas qui se sont produits entre les deux doses étaient bénins, ce qui est également un bon indicateur de protection contre la maladie», a déclaré Saskia Popescu, épidémiologiste des maladies infectieuses à l’Université George Mason, dans un courriel.

Les effets indésirables étaient cohérents avec ce qui a été rapporté chez les adultes: douleur au site d’injection, maux de tête, fatigue, douleurs musculaires et frissons. «Aucun problème de sécurité significatif n’a été identifié à ce jour», a déclaré la société.

Les adolescents de l’étude seront suivis pendant un an après leur deuxième dose.

Les résultats ont été annoncés dans un communiqué de presse qui ne contenait pas de données détaillées sur l’essai clinique. Et le Dr Rasmussen a déclaré que l’efficacité des vaccins peut être plus difficile à évaluer chez les enfants, qui sont moins susceptibles de développer une maladie symptomatique que les adultes.

Néanmoins, a-t-elle déclaré, les résultats sont conformes à ce que les scientifiques attendaient et suggèrent «que les adolescents répondent au vaccin de manière comparable à celle des adultes qui le reçoivent».

Moderna a déclaré qu’il prévoyait de soumettre les données pour publication dans une revue à comité de lecture.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Recent News

Editor's Pick