Twitter déploie la fonctionnalité d’édition pour certains utilisateurs au Canada, en Australie et en Nouvelle-Zélande | Actualités scientifiques et techniques

Twitter offre désormais la possibilité de modifier un tweet à certains utilisateurs au Canada, en Australie et en Nouvelle-Zélande.

Les personnes de ces pays qui s’abonnent au service payant Twitter Blue pourront modifier leurs publications.

La société a déclaré que la fonctionnalité “arrive bientôt” pour le marché américain – bien qu’elle ait été récemment testée aux États-Unis.

Il est également difficile de savoir quand la fonctionnalité pourrait être disponible pour les utilisateurs britanniques, car Twitter Blue n’est actuellement pas disponible ici.

Les gens pourront voir quand un tweet a été modifié car une icône en forme de crayon apparaîtra à côté. Un historique des versions peut également être ouvert pour montrer ce qui a changé.

Twitter a expliqué comment la fonction d’édition fonctionne dans un série d’animations.

Les utilisateurs réclament depuis longtemps la possibilité de modifier les tweets pour corriger les erreurs ou clarifier le sens.

Cependant, en réaction à l’annonce de Twitter, certains n’ont pas été impressionnés par le déploiement limité.

“Pourquoi diable Twitter Blue n’est-il disponible que dans 3 comtés ? Vous n’avez donné aucune clarté à ce sujet… Idéalement, la fonctionnalité Twitter la plus demandée depuis des années et vous faites en sorte que les utilisateurs paient, eh bien, 3 comtés paient pour cela”, a posté @mrchrisfloyd.

“Le fait que @Twitter n’ait toujours pas de fonction d’édition aux États-Unis est une parodie de justice”, a déclaré @C_Navarrete30.

“La totalité Situation de Kim K avec la SEC aurait pu être complètement évité si les tweets pouvaient être mis à jour et modifiés.”

Twitter Blue a été lancé l’année dernière et offre des fonctionnalités supplémentaires basées sur les commentaires des utilisateurs. Le prix américain a augmenté en juillet, passant de 2,99 $ par mois à 4,99 $.

Lire aussi  Covid : des scientifiques découvrent à Marseille un nouveau mutant 'variant IHU' lié au Cameroun

La société n’a pas révélé le nombre de personnes inscrites, mais affirme qu’elle reste déterminée à proposer également la version gratuite de son service.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Recent News

Editor's Pick