Accusation d’agression sexuelle arrêtée sous l’accusation de manquement

Kyle Edward Norman, 38 ans, est accusé d’avoir violé ses conditions de mise en liberté en utilisant «un appareil de communication électronique» en mars et avril.

Contenu de l’article

Kyle Edward Norman, l’homme de Saskatoon accusé d’avoir agressé sexuellement deux hommes qu’il a rencontrés en ligne, est de retour en détention après avoir prétendument enfreint l’une de ses conditions de mise en liberté.

Norman, 38 ans, a été arrêté le 20 mai et accusé de ne pas avoir respecté sa condition «de ne pas posséder ni utiliser de téléphone portable, ordinateur ou autre appareil de communication électronique mobile», selon les informations du tribunal.

La violation alléguée s’est produite entre le 2 mars et le 11 avril, selon les informations du tribunal.

Norman a été libéré sous caution plus tôt cette année après avoir été inculpé en juillet 2020 de deux chefs d’agression sexuelle – une allégation découlant d’un incident survenu le 18 septembre 2019 et une autre du 17 octobre 2019. Dans les deux cas, la police a déclaré que Norman avait rencontré le hommes – âgés de 18 et 20 ans – sur les réseaux sociaux. Les agressions auraient eu lieu à son domicile dans le pâté de maisons 200 de Stensrud Road dans le quartier de Willowgrove.

Lire aussi  Tour d'horizon local : les Canadiens remportent deux victoires consécutives en séries éliminatoires de la coupe Schmalz

Norman a choisi d’être jugé par un juge et un jury de la Cour du Banc de la Reine de Saskatoon. Son procès devant jury est prévu pour février 2022.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Recent News

Editor's Pick