Home » Ahmed voit une “ lueur d’espoir ” alors que Windsor-Essex dépasse les 15000 cas de COVID

Ahmed voit une “ lueur d’espoir ” alors que Windsor-Essex dépasse les 15000 cas de COVID

by Les Actualites

Contenu de l’article

Le médecin hygiéniste local s’est concentré sur le jeudi positif alors que Windsor-Essex dépassait les 15000 infections au COVID-19 au total.

«Nous regardons la lueur d’espoir en ce moment – nous continuons à déployer le vaccin dans la région et nous couvrons un grand nombre de personnes», a déclaré le Dr Wajid Ahmed.

Plus de 30 pour cent des résidents de Windsor-Essex (130 897) ont reçu au moins une dose d’un vaccin COVID-19 jusqu’à présent, avec plus d’aiguilles dans les bras chaque jour. Cependant, la vaccination à elle seule n’est pas la solution à la pandémie, a-t-il déclaré. Une bonne gestion des cas et des contacts, et contenant tous les cas dans la communauté, sont également importants.

Une poussée d’infection «vraiment effrayante» en décembre et janvier, lorsque le nombre de cas dans la région a augmenté de plus de 8 000, «nous a dégonflés», a-t-il déclaré. La propagation a considérablement ralenti en février et mars, alors qu’environ 1 700 cas ont été enregistrés.

Le médecin hygiéniste, le Dr Wajid Ahmed, prend la parole lors de la séance d'information virtuelle du Bureau de santé du comté de Windsor-Essex le jeudi 11 février 2021.
Le médecin hygiéniste, le Dr Wajid Ahmed, prend la parole lors de la séance d’information virtuelle du Bureau de santé du comté de Windsor-Essex le jeudi 11 février 2021. Photo par Via le WECHU /Via le WECHU

Plus de 1 100 personnes ont été testées positives jusqu’à présent en avril.

Contenu de l’article

«Il est malheureux que nous continuions à voir des cas augmenter dans notre communauté. Nous devons tous faire notre part pour nous assurer que nous pouvons réduire la transmission et obtenir le premier vaccin disponible dont nous disposons. »

Un autre décès COVID a été annoncé jeudi. Une femme dans les 80 ans qui vivait dans une maison de retraite a succombé à des complications provoquées par la maladie, qu’elle aurait contractée il y a des mois et qui en luttait depuis lors.

À ce jour, 412 résidents de Windsor-Essex sont décédés des suites du COVID.

Depuis mars 2020, 15022 résidents de la région ont été testés positifs. Environ 14 100 de ces cas sont considérés comme résolus, bien que certaines de ces personnes puissent souffrir d’impacts durables sur la santé de la maladie.

Le bureau de santé a également signalé 57 nouveaux cas de COVID-19 jeudi. Dix ont été attribués à une transmission communautaire, 22 étaient des contacts étroits de cas confirmés, un était lié à une éclosion et un était lié à un voyage à l’extérieur de l’Amérique du Nord. Les 23 cas restants faisaient toujours l’objet d’une enquête au moment du rapport.

Sur les 478 cas locaux actuellement actifs, 20 sont hospitalisés et trois de ces personnes sont en soins intensifs.

Les variantes préoccupantes continuent d’augmenter. Quarante-cinq cas de variantes supplémentaires ont été identifiés dans la région jeudi, portant le total à 635 cas de variantes plus hautement contagieuses – 562 cas de la variante identifiée pour la première fois au Royaume-Uni, deux de la variante identifiée pour la première fois en Afrique du Sud, et 71 qui n’ont pas encore été catégorisées.

You may also like

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.