Home » Cour suprême et Dobbs : le grand si

Cour suprême et Dobbs : le grand si

by Les Actualites

Si les juges suivent la Constitution et font leur travail, Chevreuil prendra bientôt la place qui lui revient sur le tas de cendres de l’histoire. Mais c’est un grand “si”.




ARTICLE DE MEMBRE NRPLUS

W
malade la grosse fausse vache encore ?

Dans ce cas, « eux » sont le juge en chef John Roberts et la Cour suprême qu’il dirige, en particulier les nouveaux membres conservateurs de la Cour, les juges Neil Gorsuch, Bret Kavanaugh et Amy Coney Barrett. Nous pourrions, cependant, parler de n’importe quelle faction de républicains de centre-droit bien intentionnés, le type qui rationalise constamment leur manière de consolider les avancées fabianiennes de la gauche. Que ce soit par devoir déformé de maintenir la « stabilité », ou l’illusion qu’ils préservent la légitimité de leur institution, ou un désir de « montrer que nous pouvons gouverner » en étant collégiaux (une obligation

You may also like

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.