Eeyou Istchee se prépare pour un été mouvementé

Après un retour hésitant aux événements en personne l’été dernier, le tourisme cri cherche à rebondir après la pandémie cette année. Partout dans la région, de nombreux événements seront de retour et il y aura plein de surprises à découvrir.

Après avoir été effectivement fermé aux étrangers ces deux dernières années, le secteur du tourisme se prépare pour un été mouvementé. L’industrie locale bénéficiera du nouveau financement provincial annoncé le 5 mai, qui fournira un total de 31 millions de dollars pour renouveler les ententes de partenariat touristique régional et de transformation numérique avec les 21 associations touristiques du Québec sur trois ans.

« C’est du financement pour les entreprises touristiques que nous gérons et coordonnons », a expliqué Robin McGinley, directeur général de la Cree Outfitting and Tourism Association (COTA). « Le financement d’Eeyou Istchee a été renouvelé pour quatre ans, ce qui est formidable. Un montant de 5 millions de dollars a été mis de côté pour des projets de groupe prometteurs – nous pourrions toujours nous associer et soumettre un projet.

L’un des événements les plus importants, le pow-wow de Chisasibi, aura lieu du 1er au 3 juillet sur Riverside Drive, près du bureau de la bande. Les vendeurs sont les bienvenus mais doivent s’inscrire avant le 28 juin via le courriel de l’organisatrice Nellie Bobbish : [email protected]

« Nous essayons de le garder plus local, mais l’année dernière, nous avons fait notre pow-wow avec tout le monde de la région et cela s’est plutôt bien passé », a déclaré Bobbish à la Nation. « L’année dernière, nous avons arrêté les vendeurs et les danseurs venant du côté ontarien, mais nous accueillons tout le monde cette année. Nous avons hâte de revoir tout le monde.

Black Bear Singers, un groupe de percussionnistes de la communauté Atikamekw de Manawan, sera « hôte tambour » tandis que Gabriel Herodier de Chisasibi sera maître de cérémonie. Gerald Chum et Clarence Tomatuk, tous deux de la Première Nation Moose Cree, sont respectivement directeur de l’aréna et vétéran en chef. Les danseurs en chef seront Justin et Christie Tomatuk d’Eastmain.

Lire aussi  Twinkle Tour : les incontournables illuminations de Noël de Saskatoon pour 2021

Le pow-wow de Chisasibi est le plus important d’Eeyou Istchee. Une année, il a été nommé le troisième meilleur au Canada. Avant la pandémie, il attirait des touristes de près et de loin, y compris des danseurs du Nouveau-Mexique. Bobbish dit que les vendeurs d’art et d’artisanat s’inscrivent déjà.

« Un autre événement sur lequel je travaille est d’organiser à nouveau la foire cet été », a noté Bobbish. « Nous avons eu cinq manèges l’an dernier, qui se sont bien passés, mais nous essayons toujours de confirmer quels manèges seront à venir. L’année dernière, les manèges étaient disponibles en raison des fermetures dans le sud.

La foire aura probablement lieu fin juillet. Un autre événement célébrera le 41e anniversaire de la fondation de Chisasibi le 18 août. Le 34e rassemblement annuel Mamoweedow Minshtuk sur l’île de Fort George aura lieu du 15 au 24 juillet avec des jeux traditionnels, de la danse et d’autres événements amusants.

Bien que Wemindji ait déclaré qu’il n’y aurait pas de pow-wow cette année, d’autres communautés cries planifient des événements qui pourraient avoir lieu en août ou en septembre. Charlie Ottereyes a suggéré que le pow-wow de Waswanipi pourrait avoir lieu en septembre.

« Nous ne savons pas avec certitude si nous pouvons le faire ou non, il est donc difficile de planifier en ce moment », a déclaré l’organisateur de Mistissini, Luke MacLeod. « Cela arrivera probablement, mais je ne sais pas si ce sera local ou juste la Nation crie. Nous l’avons généralement la deuxième ou la troisième semaine d’août, donc si nous faisons quelque chose, ce sera à peu près à ce moment-là.

Lire aussi  Les États-Unis prévoient de demander aux compagnies aériennes de rembourser les frais si les bagages sont retardés

Pour ceux qui souhaitent suivre le sentier des pow-wow, le pow-wow « Land Back » à Kanesatake débutera la saison les 28 et 29 mai. D’autres pow-wow populaires incluent Pikogan du 10 juin, Wendake du 1er au 3 juillet et Pessamit du 29 au 31 juillet.

Au fil de la saison, il y aura des tournois de hockey, des tournois de pêche et d’autres événements à annoncer. Le derby d’Oujé-Bougoumou est prévu du 22 au 24 juillet avec plus de 60 000 $ en argent et en prix. L’inscription est de 750 $ par équipe avec jusqu’à trois personnes âgées de 16 ans et plus autorisées par bateau.

La COTA s’est occupée de la pandémie en modernisant son site Web et en simplifiant la réservation en ligne de voyages organisés. Parallèlement, certains membres de l’équipe ont étudié le microprogramme en gestion touristique autochtone de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue tandis que quatre artistes locaux ont suivi une formation en expérience du visiteur.

McGinley a déclaré que COTA prévoit une conférence et une AGA en personne du 6 au 8 septembre à Mistissini. Bien que l’incertitude persistante de la pandémie ait réduit la coordination des événements communautaires comme les pow-wow, il existe toujours un éventail de destinations touristiques.

Wiinipaakw Tours, propriété de la communauté, reste un excellent moyen d’explorer les belles eaux de la baie James. Des capitaines cris certifiés mènent des croisières écotouristiques et des randonnées guidées sur l’île où les visiteurs peuvent apercevoir des bélugas, des caribous ou même des ours polaires. Ils offrent également un spécial d’été pour les résidents de la communauté.

Le projet pilote de tentes de « glamping » Creetopia conçues sur mesure au kilomètre 48 commencera à recevoir des visiteurs en août. Inspirées de la culture crie et comprenant une salle de bain équipée d’une douche et un foyer, ces tentes de luxe seront éventuellement installées un peu partout en Eeyou Istchee.

Lire aussi  TNR Tomaskycast : Auteur Craig Unger sur Trump, Poutine et le GOP

En plus des options pour les amateurs de pêche, le site Internet de Voyages Eeyou Istchee Baie-James fait la promotion de nouveaux forfaits escapades. « Saveurs cries et jamésiennes » comprend une nuitée à l’Hôtel Chibougamau, une visite guidée de l’Institut culturel cri Aanischaaukamikw, une excursion guidée en forêt à FaunENord et une visite-dégustation à la microbrasserie Maître Renard.

La Corporation Nibiischii de Mistissini exploite les deux plus grandes réserves fauniques du Québec. Leur chalet flottant Mwakw est à une courte distance en canot d’un sentier de randonnée sur le magnifique lac Waconichi tandis que le Chalet Amisk est encore plus isolé sur le lac Robineau. Tous deux proposent des commodités de base, des bateaux et des hébergements de type « Coolbox ».

« Il n’y a pas beaucoup de forfaits maintenant, mais nous les structurerions éventuellement pour qu’il y ait des vols charters, peut-être un forfait intérieur et côtier », a déclaré McGinley. «Nous pouvons commencer à diriger les gens vers des visites de groupe comme à Cuba. Nous essayons de faire venir les gens lorsque les forfaits sont prévus afin de pouvoir planifier des activités avec les artistes et la population locale qui peuvent enrichir l’expérience.

REJOINDRE LA CONVERSATION

Les conversations sont des opinions de nos lecteurs et sont soumises à la Code de conduite. Le Star ne partage pas ces opinions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recent News

Editor's Pick