Facebook essaiera de s’assurer que vous avez lu un article avant de le partager

Facebook est une plate-forme conçue pour le partage, mais avec la quantité de désinformation, de fausses nouvelles et de simples absurdités partagées sur Facebook chaque jour, c’est devenu un gros problème.

Lundi, Facebook a annoncé qu’il commencerait à tester une nouvelle fonctionnalité qui incitera les utilisateurs à lire réellement un article avant de le partager. Si vous essayez de partager un lien d’article d’actualité que vous n’avez pas ouvert, Facebook affichera une invite vous encourageant à l’ouvrir et à le lire.

« Vous êtes sur le point de partager cet article sans l’ouvrir », indique l’invite. « Partager des articles sans les lire peut signifier manquer des faits clés. »

Même si un utilisateur n’a pas lu l’article, il pourra toujours le partager en appuyant sur le bouton « Continuer le partage ».

L’initiative de Facebook fait suite à une fonctionnalité similaire que Twitter a commencé à tester en juin 2020. Quelques mois plus tard, Twitter a suivi les résultats, qui étaient encourageants. Selon l’entreprise, ses utilisateurs ouvraient les articles 40% plus souvent après avoir vu l’invite, et ils ouvraient les articles avant de les retweeter 33% plus souvent. Enfin, certains utilisateurs ont abandonné le retweet après avoir lu l’article.

Facebook est différent de Twitter à bien des égards, mais les résultats de Twitter sont toujours un indicateur décent que ce type de coup de coude incitera les utilisateurs à réfléchir à deux fois avant de partager quelque chose qu’ils n’ont pas lu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recent News

Editor's Pick