Formation des pilotes, pénuries de pièces de rechange parmi les défis auxquels les militaires sont confrontés avec le COVID-19

OTTAWA – Un officier supérieur de la Force aérienne affirme que les pilotes militaires du Canada risquent de perdre leur avantage, car les restrictions relatives au COVID-19 restreignent leur capacité à mener des exercices d’entraînement.

Brig.-Gén. Iain Huddleston, directeur général de l’état de préparation aérienne de l’Aviation royale canadienne, affirme que la pandémie rend également plus difficile l’obtention de pièces de rechange pour certains aéronefs.

L’armée de l’air n’est pas la seule partie de l’armée à faire face à des défis en raison de la pandémie, en particulier en ce qui concerne la formation.

L’Armée canadienne prévoit de tenir son exercice d’entraînement le plus important et le plus important en Alberta la semaine prochaine après avoir annulé l’itération de l’an dernier.

Mais la version de l’exercice Maple Resolve de cette année impliquera environ la moitié du nombre normal de soldats et presque aucun allié international.

Pendant ce temps, une enquête interne menée l’année dernière a révélé que de nombreux militaires avaient du mal à rester en forme physiquement et mentalement, un grand nombre consommant plus de malbouffe, d’alcool, de tabac et de marijuana pendant la pandémie.

.

Lire aussi  Gavin Newsom s'accroche au compte TikTok après que la plupart des États et le Congrès interdisent l'application appartenant à des Chinois

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Recent News

Editor's Pick