Home » La Cour suprême confirme le droit des Autochtones américains de chasser au Canada

La Cour suprême confirme le droit des Autochtones américains de chasser au Canada

by Les Actualites

OTTAWA – La Cour suprême du Canada affirme qu’un Autochtone américain a le droit de chasser en Colombie-Britannique, protégé par la Constitution, étant donné les liens historiques de son peuple avec la région.

La décision d’aujourd’hui intervient dans le cas de Richard Lee Desautel, un citoyen américain accusé d’avoir chassé sans permis après avoir abattu un élan près de Castlegar, en Colombie-Britannique.

Desautel a défendu ses actions au motif qu’il avait un droit ancestral de chasser protégé par le paragraphe 35 (1) de la Loi constitutionnelle du Canada.

Desautel est membre de la tribu des lacs des tribus confédérées de Colville de l’État de Washington, successeur du peuple Sinixt, dont le territoire ancestral s’étendait jusqu’en Colombie-Britannique.

Le juge de première instance a conclu que les articles de la Wildlife Act de la Colombie-Britannique en vertu desquels Desautel avait été accusé avaient enfreint son droit constitutionnel de chasser dans la province.

La décision a été confirmée par la Cour suprême de la Colombie-Britannique et la Cour d’appel de la province, ce qui a incité la Couronne à porter sa cause devant la Cour suprême du Canada.

Ce rapport de La Presse canadienne a été publié pour la première fois le 23 avril 2021.

.

You may also like

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.