La Garde nationale termine le déploiement du Capitole des mois après l’émeute du 6 janvier

La Garde nationale a terminé son déploiement de cinq mois au complexe du Capitole et le départ des troupes est en cours, ont confirmé lundi des responsables de la défense. Mais un campus ouvert n’est pas encore en vue.

Le secrétaire à la Défense Lloyd J. Austin III, qui a pris ses fonctions quelques semaines à peine après l’émeute du 6 janvier, a déclaré dans un communiqué de presse que la Garde nationale avait «magnifiquement fonctionné».

«Alors que ces troupes partent pour la maison et pour des retrouvailles bien méritées avec leurs proches, j’espère qu’ils le feront en sachant à quel point la nation apprécie leur service et leur sacrifice – et celui de leurs familles et de leurs employeurs. J’espère qu’ils savent à quel point nous sommes très fiers d’eux », a déclaré Austin.

À son apogée, le nombre de soldats de la Garde nationale au Capitole a atteint plus de 25 000 et comprenait des militaires de tous les États et territoires.

Le lieutenant-général à la retraite Russel Honoré, qui a supervisé un examen de la sécurité du Capitole à la suite de l’émeute meurtrière du 6 janvier par une foule pro-Trump, a annoncé que la garde partirait lors d’un segment dimanche sur «Face the Nation» de CBS. La décision est intervenue sur fond de pression croissante exercée par les législateurs et l’Association de la garde nationale des États-Unis, entre autres, selon laquelle la garde ne devrait pas être exploitée pour l’application de la loi à long terme au Capitole.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recent News

Editor's Pick