La police de Saskatoon émet 34 autres contraventions après avoir publié des photos de manifestants

Le service de police de Saskatoon a signifié 54 contraventions pour violation des ordonnances de santé publique depuis le début de la pandémie, mais cela ne reflète pas les contraventions en cours de signification.

Contenu de l’article

La police de Saskatoon a émis 34 autres contraventions aux personnes qui ont enfreint les ordonnances de santé publique du COVID-19 après qu’une stratégie consistant à solliciter des conseils du public a porté ses fruits.

La semaine dernière, les autorités ont pris la nouvelle initiative de publier en ligne 41 photos de personnes ayant assisté à un rassemblement anti-masque le 9 mai dans le parc Kiwanis et de demander aux civils de mettre des noms sur les photos.

Maintenant, le porte-parole Joshua Grella a déclaré que des billets «ont été ou seront émis» à 34 personnes «qui ont été identifiées avec succès» en utilisant la page Web. Il reste sept images.

C’était la première fois que la police avait recours à la publication de photos de présumés contrevenants – ce que Grella a dit pourrait se produire au cas par cas à l’avenir.

«En tant que police, nous souhaitons maintenir un équilibre entre assurer la sécurité publique et protéger les droits des personnes à exprimer leur opinion tout en respectant (l’ordre de santé publique) à chaque rassemblement ou manifestation», a déclaré Grella dans un courriel.

Contenu de l’article

Ces ordonnances de santé publique sont des mesures destinées à limiter la propagation du COVID-19 en interdisant des activités telles que les rassemblements privés à l’intérieur ou les événements en plein air avec plus de 10 participants.

Les contrevenants peuvent faire face à des amendes individuelles de 2 800 $, avec des amendes pouvant atteindre 14 000 $ pour les entreprises.

Le mois dernier, les forces de l’ordre à Saskatoon et ailleurs ont été critiquées après que seulement une poignée de billets a été émis pour des rassemblements qui ont attiré des centaines de participants.

La Saskatchewan Health Authority a déclaré qu’elle travaillerait avec les agences pour améliorer l’application des ordonnances de santé publique autour de tels événements, affirmant qu’un groupe restreint mais cohérent de chefs de file dirigeait la plupart des rassemblements à travers la province.

Le service de police de Saskatoon a servi 54 billets pour avoir enfreint les ordonnances de santé publique depuis le début de la pandémie, mais Grella a mis en garde que cela ne reflète pas les billets en cours de service.

« On peut s’attendre à ce que, au fur et à mesure que les billets seront servis dans les prochains jours, vous constaterez cette augmentation totale », a écrit Grella.

Deux autres rassemblements anti-restriction ont eu lieu à Saskatoon ce long week-end. Grella a écrit qu’aucun billet n’a encore été distribué en relation avec ces rassemblements, mais qu’ils font toujours l’objet d’une enquête.

[email protected]
twitter.com/zakvescera

Les nouvelles semblent nous voler plus vite tout le temps. Des mises à jour de COVID-19 à la politique et à la criminalité et tout le reste, il peut être difficile de suivre le rythme. Dans cet esprit, le Saskatoon StarPhoenix a créé un bulletin de nouvelles de l’après-midi qui peut être livré quotidiennement dans votre boîte de réception pour vous aider à être à jour avec les nouvelles les plus importantes de la journée. Cliquez ici pour vous abonner.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recent News

Editor's Pick