Le chef de la police de Thunder Bay accusé d’inconduite annonce son intention de prendre sa retraite

La Commission civile de l’Ontario sur la police indique que le chef du service de police de Thunder Bay fera face à une audience sur trois chefs d’accusation d’inconduite présumée en vertu de la Loi sur les services policiers.

La commission affirme que cela fait suite à une enquête ouverte en février.

À l’époque, la CCOP avait soulevé des inquiétudes quant à la capacité de la haute direction d’administrer les opérations quotidiennes du service de police de « bonne foi » et conformément à la Loi sur les services policiers.

Plus tôt dans la journée, les médias locaux ont annoncé que la chef, Sylvie Hauth, prendra sa retraite en juin 2023.

Le service de police de Thunder Bay a fait l’objet d’un examen minutieux au cours des derniers mois, les dirigeants autochtones appelant à la dissolution complète du service en raison de l’érosion de la confiance dans la communauté.

Dans un examen systémique de 2018, le Bureau du directeur indépendant de l’examen de la police a trouvé des preuves de racisme systémique au service de police de Thunder Bay et que cela affectait les enquêtes sur les décès d’Autochtones.

Ce rapport de La Presse canadienne a été publié pour la première fois le 23 juin 2022.

———

Cette histoire a été produite avec l’aide financière du Meta et de la Canadian Press News Fellowship.

REJOINDRE LA CONVERSATION

Les conversations sont des opinions de nos lecteurs et sont soumises à la Code de conduite. Le Star ne partage pas ces opinions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recent News

Editor's Pick