Le statut de vaccination scolaire des enseignants change.

Les enseignants et le personnel scolaire de certains États peuvent ne plus avoir besoin d’une vaccination Covid en vertu des modifications proposées aux mandats gouvernementaux.

Les enseignants et autres membres du personnel éducatif non vaccinés de tous les États de la côte est pourraient bientôt reprendre le travail dans le cadre de nouveaux mandats proposés vendredi.

Victoria et Queensland ont déjà abandonné leurs exigences en matière de vaccination des enseignants à partir de la semaine prochaine.

NSW envisage également la décision de lever le mandat du vaccin dans l’espoir d’encourager jusqu’à 1000 enseignants à retourner en classe.

Le plan du ministère de l’Éducation a été proposé vendredi.

La secrétaire du département de l’Éducation de la Nouvelle-Galles du Sud, Georgina Harrisson, a déclaré que le passage au troisième trimestre pourrait être assuré aux parents de la sécurité continue dans les écoles et que l’apprentissage en face à face sera maintenu.

Un processus de consultation avec les syndicats et d’autres parties prenantes a commencé vendredi en Nouvelle-Galles du Sud et devrait être résolu d’ici quinze jours.

«Avec plus de 120 000 employés, 850 000 étudiants et 2 300 chantiers, il était important qu’à mesure que les ordonnances de santé publique soient levées, nous entreprenions un examen indépendant de notre travail Covid, de la santé et de la sécurité paramètres », a déclaré Mme Harrison.

«Nous avons pris le temps nécessaire pour occuper ce poste afin de garantir que la sécurité et le bien-être de notre personnel et de nos étudiants ne seraient pas compromis.

Un rapport du ministère de l’Éducation de NSW a révélé qu’au 31 mars 865 de ses enseignants n’étaient pas vaccinés, partiellement vaccinés ou avaient fourni des preuves de vaccination qui ont ensuite été rejetées.

Lire aussi  Tayla Harris s'ouvre sur la sortie de Carlton Blues et échange avec les Melbourne Demons | AFLW 2022

Dans le Queensland, les exigences modifiées en matière de vaccins qui entreront en vigueur le 30 juin s’appliquent aux travailleurs des écoles, de l’éducation de la petite enfance, des jardins d’enfants et des garderies, ainsi que des prisons, des centres de détention pour jeunes, des maisons de surveillance de la police et des aéroports.

La ministre de la Santé du Queensland, Yvette D’Ath, a déclaré que les décisions concernant les vaccinations obligatoires seraient prises par les employeurs.

«Alors que nous passons à la prochaine étape de la pandémie… nous révoquerons le mandat de vaccination contre le COVID-19 de nos travailleurs à haut risque», a-t-elle déclaré.

Des propositions ont été examinées vendredi par les autorités éducatives de NSW pour supprimer de la même manière les exigences de vaccination pour les enseignants et le personnel scolaire.

Plus à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recent News

Editor's Pick