Les démocrates suédois reflètent la tendance à droite de l’Europe

Chaque nation pense que c’est exceptionnel, et certaines d’entre elles le sont réellement. Dans les décennies qui ont suivi la Seconde Guerre mondiale, les sociaux-démocrates suédois ont créé un paradis socialiste de la classe moyenne appelé le État providence, “la maison du peuple”. Exceptionnel par son niveau d’imposition et de dépenses, même pour l’Europe occidentale, il est devenu l’étalon-or de la social-démocratie de l’État-providence. Cette époque s’est terminée lors des élections de dimanche soir par un double choc.

Non seulement l’alliance dirigée par les sociaux-démocrates n’a pas réussi à obtenir sa majorité habituelle ; l’alliance de droite est maintenant radicalement modifiée, elle aussi. Il est peut-être encore dirigé par les modérés de centre-droit, mais sa plus grande composante est désormais constituée par les démocrates suédois de droite dure. La marge entre les blocs de gauche et de droite peut être aussi étroite qu’un seul siège, et il est peu probable qu’elle soit plus large que trois ; la confirmation finale n’interviendra qu’après mercredi, lorsque les votes des expatriés et les bulletins de vote par correspondance tardifs seront comptés. Mais les tabous qui régissaient l’affiliation politique dans ce qui était jusqu’à très récemment une société hautement consensuelle et hautement conformiste ont été brisés.

Lire aussi  5 Premières Nations Anishinabek en Ontario signent une entente avec Ottawa qui leur permettrait de s'autogouverner

Related News

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Recent News

Editor's Pick