Les journalistes se réjouissant de Karine Jean-Pierre pour avoir “ marqué l’histoire ” lors de la conférence de presse du WH font “ la même chose qu’ils ont fait pour ” [Richard] Grenell’

L’attachée de presse adjointe de la Maison-Blanche, Karine Jean-Pierre, a pris les rênes des mains si compétentes de Jen Psaki lors de la conférence de presse d’aujourd’hui à la Maison-Blanche:

C’est une journée historique, vous vous rendez compte.

Eh bien, pas le premier, techniquement.

Faire l’histoire en tant que deuxième personne pour faire quelque chose?

C’est une bonne question.

Si l’on veut insister pour marquer le score, ne faut-il pas reconnaître que Karine Jean-Pierre suit les traces de la première femme noire à briefer la presse de la Maison Blanche?

Lire aussi  Consentement et choix des cookies -

Qui a été la première femme noire à informer la presse de la Maison Blanche, de toute façon? Voyons si nous pouvons découvrir:

Judy Smith, attachée de presse adjointe du président George HW Bush et inspiratrice d’Olivia Pope sur «Scandal», a été la première femme noire à diriger un briefing lorsqu’elle est montée sur le podium en 1991.

Ah. Elle a travaillé pour George HW Bush. Cela pourrait expliquer pourquoi la propre réalisation historique de Jody Smith n’est pas mise en lumière aujourd’hui.

Non, ils ne pas.

Évidemment.

Pendant ce temps:

Parce que l’engagement de Joe Biden envers la «diversité» ne vaut pas grand-chose. Il semble que ce ne soit pas non plus celui des médias.

.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Recent News

Editor's Pick