Les policiers de Calgary supprimeront les patchs de la «ligne bleue mince»: Union

Le syndicat représentant les membres du service de police de Calgary a ordonné aux agents de première ligne de retirer les écussons de « fine ligne bleue » de leurs uniformes, a confirmé mercredi son président.

“Après consultation avec nos membres et plusieurs réunions avec l’exécutif et la commission du SCP, nous encourageons les membres à retirer les écussons de leurs uniformes”, a lu un courriel du président de l’Association des policiers de Calgary, John Orr.

“Nous avons hâte de poursuivre le dialogue avec la (Commission de police de Calgary) et le SPC concernant cette question, ainsi que de nombreuses autres.”

Le problème a atteint son paroxysme plus tôt cette année lorsque la commission a ordonné aux officiers, par l’intermédiaire du chef Mark Neufeld, de retirer les patchs d’ici la fin mars.

La commission a déclaré plus tôt que la décision d’interdire le symbole avait été prise pour plusieurs raisons, notamment son histoire controversée dans “la division, le colonialisme et le racisme”.

Cela a conduit les membres à repousser et Neufeld a demandé une pause de deux semaines pour discuter de la question.

La commission a ensuite annulé sa décision et les deux parties ont engagé des pourparlers, menant à l’annonce de mercredi.

La Commission de police de Calgary est un organisme de 12 membres composé de 10 civils et de deux conseillers municipaux et assure la surveillance du SPC.

Lire aussi  «Décision désespérée»: le choix du Sénat de l'Iowa par Dems repousse après une allégation de baiser

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Recent News

Editor's Pick