Les républicains ignorent les attaques de Trump contre leur famille

Pour les autres comme Greg Pence et McConnell, il s’agit peut-être moins de Trump que de fidélité au parti, ce qui pour le moment se traduit par fidélité à Trump. McConnell, par exemple, a vivement critiqué la conduite de Trump vis-à-vis du 6 janvier dans un effort apparent pour éloigner le Parti républicain de Trump. Mais cet effort a échoué, comme le montre l’excommunication de la représentante Liz Cheney de la direction du GOP House. Avec cette question apparemment réglée, l’enquête du 6 janvier menace de raconter une histoire selon laquelle les républicains aimeraient beaucoup éviter de ressasser avant les élections de 2022. C’est une élection dans laquelle ils ont de réels espoirs de regagner les deux chambres du Congrès – et McConnell pourrait retrouver son statut de leader de la majorité au Sénat. Le n ° 2 de McConnell, le sénateur John Thune (SD), a essentiellement reconnu ce calcul politique mercredi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recent News

Editor's Pick