Lettre aux lecteurs : centre d’urgence local en santé mentale nécessaire

Contenu de l’article

La pandémie mondiale de COVID-19 a fortement affecté la santé mentale de la population générale dans le monde, selon des études de recherche.

Contenu de l’article

En outre, l’impact social sur les enfants ne doit pas être négligé, en particulier pour ceux qui vivent dans des conditions économiques et éducatives défavorisées.

Il semble que tout le monde, d’une manière ou d’une autre, a été affecté négativement par les problèmes de santé mentale, en particulier au milieu de cette pandémie.

Ceux qui ont besoin de ressources spécifiques et d’une aide spécialisée localement continuent d’avoir désespérément besoin d’un centre de santé mentale en pensant à leur bien-être.

Il est essentiel que Windsor adopte un centre d’urgence en santé mentale pour les situations d’urgence liées aux crises de santé mentale et les sépare de fournir aux autres patients des urgences leurs propres soins physiques.

Séparer les patients des salles d’urgence des patients souffrant de crises mentales permettra non seulement aux infirmières et aux médecins de se concentrer sur ceux qui ont des urgences de santé physique, mais donnera également un endroit sûr pour toutes les personnes souffrant de problèmes de santé mentale le type de soins dont elles ont besoin.

Contenu de l’article

Cette initiative dont je suis tombé profitera à notre ville de Windsor.

Depuis le début de la pandémie mondiale, des individus de tous horizons souffrent mentalement. Être séparé de la famille et des interactions limitées avec l’extérieur ne sont que deux façons qui ont contribué à ce déclin du bonheur mental.

Cette initiative offrira un soutien et des services spécialisés et individualisés en santé mentale. J’espère que la rédaction de cette lettre aidera à accroître la prise de conscience de l’énorme déclin de la santé mentale et de notre besoin d’agir.

Alyssa rencontre à Tesolin, Windsor

Partagez vos points de vue

Envoyez des lettres à l’éditeur à [email protected] (Ne les envoyez pas en pièces jointes ; mettez-les dans le corps des e-mails). Les lettres doivent inclure votre nom complet, votre adresse et votre numéro de téléphone. (Nous ne publierons que votre nom et la commune où vous habitez). Les lettres doivent être inférieures à 300 mots. Le Star se réserve le droit d’éditer, de condenser et de rejeter les lettres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recent News

Editor's Pick