Lettre aux lecteurs : Plus de respect nécessaire pour le personnel de soutien scolaire

Contenu de l’article

Objet : Les taux d’absentéisme élevés du personnel de soutien inquiètent les parents d’élèves handicapés, par Mary Caton, 22 février

Contenu de l’article

Merci d’avoir publié cet article et d’avoir mis en lumière une grave pénurie de personnel de soutien qui sévit en Ontario.

Je comprends que COVID-19 n’a pas été facile pour le système éducatif et suivre une situation aussi difficile pour la famille de Jennifer sensibilise à l’importance du personnel de soutien au sein du système scolaire.

Vous avez fait un excellent travail en encapsulant les difficultés d’être en fauteuil roulant dans une école secondaire avec un accès limité aux fauteuils roulants.

En expliquant les tâches quotidiennes, ce que le personnel de soutien fait pour la fille, y compris prendre des livres, monter et descendre du bus, etc., vous donnez aux autres l’occasion d’imaginer ce que ce serait dans sa position.

En sensibilisant à la pénurie, nous espérons que le conseil scolaire créera un incitatif ou augmentera les salaires de ceux qui occupent ces emplois difficiles. Pour créer une augmentation de l’emploi, vous devez rendre l’environnement de travail et les salaires équitables pour les travailleurs.

Contenu de l’article

Je travaille actuellement dans un Montessori en tant qu’EPE et beaucoup de mes collègues disent que les salaires offerts par les emplois ECE ne sont pas suffisants pour subvenir aux besoins d’une famille.

Chaque élève du secondaire a droit à une éducation, mais en raison d’un handicap physique, certains élèves se retrouvent sans soutien.

Un étudiant qui se retrouve sans personne pour l’aider à descendre de l’autobus est inacceptable et, en tant que société, nous devons nous améliorer. Imaginez que votre enfant parte pour l’école le matin et vous ne savez pas s’il est arrivé à l’école en toute sécurité.

Lire aussi  Camp de mathématiques mondial de Richard Rusczyk

Un nouveau système pour les AE où ils ne sont pas surchargés de travail et sous-payés serait également attrayant pour un plus grand nombre d’étudiants postulant à de tels programmes collégiaux.

Natasha rencontre à Kitka, Windsor

Partagez vos points de vue

Envoyez des lettres à l’éditeur à [email protected] (Ne les envoyez pas en pièces jointes ; mettez-les dans le corps des e-mails). Les lettres doivent inclure votre nom complet, votre adresse et votre numéro de téléphone. (Nous ne publierons que votre nom et la commune où vous habitez). Les lettres doivent être inférieures à 300 mots. Le Star se réserve le droit d’éditer, de condenser et de rejeter les lettres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recent News

Editor's Pick