Marriott de nouveau aux côtés de Xi Jinping, refusant d’accueillir le Congrès mondial ouïghour – –

Marriott International fait l’apologie du chinois Xi Jinping depuis quelques années maintenant, licenciant d’abord un employé qui aimait simplement un tweet pro-Tibet, puis louant la manière dictatoriale dont le PCC a géré la pandémie qu’ils ont provoquée. Désormais, ils sont allés encore plus loin en refusant l’espace au Congrès mondial ouïghour, qui tenait une conférence à Prague, en Tchécoslovaquie.

Selon Axios :

En collaboration avec des partenaires locaux à Prague, les organisateurs de la conférence ont contacté plusieurs hôtels pour obtenir des devis, a déclaré à Axios Zumretay Arkin, le responsable du programme et du plaidoyer basé à Munich pour le Congrès mondial ouïghour. Le groupe a ensuite envoyé un représentant visiter le Marriott.

  • « Au début, la personne n’a pas mentionné les informations générales sur la conférence et l’organisation qui l’organisait », explique Arkin. Cette information est revenue au cours de la visite.
  • Peu de temps après, un e-mail est arrivé d’un responsable des événements de l’hôtel :

    « Merci beaucoup pour votre visite aujourd’hui. Malheureusement, je dois vous informer que nous ne sommes pas en mesure d’offrir les locaux. Nous avons consulté toute la question avec notre direction d’entreprise. Pour des raisons de neutralité politique, nous ne pouvons pas proposer d’événements de ce type avec un thème politique. Merci encore pour votre temps et votre compréhension.

L’e-mail du responsable des événements a été envoyé le 1er octobre.

L’ambassade de Chine à Prague a condamné la conférence du Congrès mondial ouïghour et tous les politiciens qui y ont participé. Axios a également signalé :

Le Congrès mondial ouïghour a suscité à plusieurs reprises la colère des autorités chinoises, qui l’ont déclaré groupe terroriste pour avoir prétendument fomenté des troubles au Xinjiang, bien que le groupe ne promeuve pas la violence et ne figure sur aucune liste terroriste internationale.

Lorsqu’Axios a contacté le siège social de Marriott dans la région de Washington, DC, un porte-parole a déclaré que lorsque l’e-mail de leur propriété à Prague faisait référence à la « gestion d’entreprise », il parlait de l’hôtel local, car l’organisation de la conférence n’aurait violé aucune « neutralité politique ». politique. Cependant, plus tôt cette année, Marriott a pris la décision de suspendre les contributions uniquement aux législateurs qui « ont voté contre la certification » de l’élection présidentielle de 2020 après les événements du 6 janvier, ce qui était une position beaucoup plus politique que celle prise par certaines autres sociétés multinationales, qui suspendu toutes les contributions politiques à ce moment-là.

Lire aussi  Le 14e sommet des BRICS se tiendra le 23 juin à Pékin : Chine | Nouvelles du monde

Et, comme l’a souligné Inez Stepman du Independent Women’s Forum, Marriott a pris une position très concrète en soutenant une véritable organisation terroriste, Black Lives Matter, et a dénoncé le « racisme omniprésent » aux États-Unis :

Cela me semble assez politiquement neutre pour l’ONU, et ce dont Marriott a peur, plus que tout, inspire la colère des organisations de gauche et des dictateurs communistes.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recent News

Editor's Pick