Nintendo va apprendre aux enfants sur Switch comment créer des jeux

Garage Game Builder se sent comme un pas en avant crucial pour Nintendo.

Il y a eu quelques rires à propos de l’expérience Labo de la société, axée sur le pliage du carton et l’utilisation d’objets physiques assemblés par les joueurs eux-mêmes pour améliorer des jeux simples. Mais ces créations sur papier démentent un saut énergisant pour une entreprise qui s’est traditionnellement appuyée le plus fort sur son écurie intensément familière de séries bien-aimées.

Nulle part le changement n’est plus évident que dans Labo Garage, le mode de création à votre guise qui permet aux gens de jouer avec les mêmes types d’outils que ceux qui font fonctionner les projets Labo. Maintenant, Nintendo va de l’avant avec ce concept, abandonnant le carton et livrant une cartouche de jeu Switch contenant tous les outils dont on pourrait avoir besoin pour créer un jeu Switch entier.

Cela commence par Nodons. Ces «créatures avec de grandes personnalités», comme les décrit Nintendo, sont les éléments constitutifs de tout Garage Game Builder création. Sur l’écran de programmation, ils apparaissent comme de petites boîtes colorées qui peuvent jouer n’importe quel nombre de rôles. En créant des connexions entre différents Nodons, littéralement en traçant une ligne entre eux, vous définissez les règles du jeu sous le capot.

Ainsi, un Stick Nodon – qui arbore un joli petit personnage de stick de contrôle pour vous aider à l’identifier – qui indique au Switch comment réagir lorsque quelqu’un déplace le stick de contrôle vers la gauche ou la droite peut être attaché aux mouvements gauche / droite d’un Person Nodon. Si vous voulez que cette personne Nodon puisse également sauter, il vous suffit de convoquer un bouton Nodon et de le connecter au bon endroit sur le Person Nodon.

Lire aussi  L'engagement dangereux du GOP à réviser l'histoire des émeutes du Capitole

Regardez comment la ligne s’étend du Stick Nodon au Person Nodon. Créer des connexions pour dicter des règles dans «Game Builder Garage» est aussi simple que cela.

Les sept jeux inclus, qui doivent tous être construits en suivant les instructions guidées, servent également de leçons qui présentent aux joueurs les concepts clés de Garage Game Builder programmation. De manière cruciale, beaucoup de ces leçons montrent la «mauvaise» façon de faire quelque chose avant d’introduire une façon de la corriger – bien que «correct» et «incorrect» soient un peu un abus de langage ici; la seule limitation est censée être la créativité d’un joueur.

Par exemple, un jeu que vous construisez est un shoot’em up à défilement latéral dans lequel vous réquisitionnez un vaisseau spatial et abattez des extraterrestres. L’une des leçons de ce projet vous apprend à faire défiler l’écran de gauche à droite, d’abord en accédant à l’écran de jeu Nodon et en appliquant quelques autres Nodons à son axe X.

Suivre les instructions étape par étape fonctionne, l’écran défile de gauche à droite. Mais ces instructions de base entraînent une vitesse de défilement beaucoup trop rapide pour que le jeu puisse suivre – lorsque vous passez à la vue du jeu, la caméra passe juste au-delà de tout. Cette erreur intentionnelle ouvre la porte à une sorte de sous-leçon qui laisse Garage Game Builder Expliquez plus clairement les nuances des Nodons que vous utiliseriez pour alimenter un écran de jeu à défilement.

«Game Builder Garage» est conçu pour parler et enseigner le langage du développement de jeux.

C’est censé être un objectif tout au long des sept séries de leçons de création de jeux. En laissant les choses mal tourner dans l’environnement contrôlé d’instructions guidées qui servent également de tutoriel, Nintendo donne aux joueurs un aperçu de comment travail mécanique sous-jacent.

L’idée, alors, est de prendre tous les trucs et astuces ramassés dans les sept exercices dirigés et de les intégrer dans Garage Game BuilderLe mode “Programmation libre” de. Ici, les roues d’entraînement se détachent et les joueurs se retrouvent avec une liste vertigineuse de Nodons parmi lesquels choisir. Cette c’est là que la viande de l’expérience est censée prendre vie.

Cela rend également tout cela un peu difficile à prévisualiser. Il y a des tonnes et des tonnes de Nodons et de possibilités de connexion, des plus faciles à comprendre comme les Stick et Button Nodons aux bestioles plus centrées sur les mathématiques comme l’Absolute Value Nodon ou Trigger-From-0 Nodon. Un regard en surface sur tout cela est tout simplement intimidant. Comment les joueurs doivent-ils garder une trace de tout cela?

Nintendo espère que les exercices guidés, qui ne sont chacun que des cours de conception de jeux spécifiquement ciblés, mettront les gens à l’aise. Chacun se déroule en plusieurs parties – le shoot’em up mentionné ci-dessus est un processus de 10 leçons – et couvre plusieurs sujets, avec des incursions tangentielles (comme l’exemple de défilement) qui visent à mettre en évidence comment les joueurs peuvent plier et façonner les règles pour créer quelque chose d’original.

De plus, même s’il y a une ambiance mignonne ici, les concepts au cœur de chaque version sont assez universels. Les outils de développement de jeux AAA qui créent un Assassin’s Creed ou Call of Duty peuvent avoir une apparence et un fonctionnement différents, mais ils reposent toujours sur bon nombre des mêmes principes fondamentaux. Nintendo a simplement intégré ces principes fondamentaux dans un package adorable et convivial, intrinsèquement conçu pour parler et enseigner le langage du développement de jeux réels. Vous pouvez même brancher une souris USB sur un commutateur connecté et l’utiliser avec ce logiciel.

Du simple ...

Du simple …

... au complexe.

… au complexe.

Le prix de 30 $ en dit long sur la façon dont Nintendo envisage cette nouvelle expérience en Garage Game Builder. C’est une reconnaissance que, hé, cette chose n’est pas vraiment un Jeu. Comme Labo, c’est un jouet. Un jouet stimulant la créativité, oui, et qui se double d’une sorte d’outil pédagogique. Mais contrairement à un Mario ou un Zelda, la profondeur ici est littéralement ce que vous en faites.

C’est le développement de jeux se résume à des robinets et des balayages. Les enfants devraient en particulier être attirés par les personnages mignons, la palette de couleurs vives et les noms idiots. Mais tout cela n’est qu’une couverture pour une série d’exercices de conception de jeux qui enseignent aux utilisateurs les règles et les outils de Garage Game Builder (et la conception de jeux en général!), chaque leçon aboutissant à une création tangible à laquelle vous pouvez ensuite jouer comme n’importe quel autre jeu.

Ils ne sont qu’un point de départ à la fin, une autre marque de cela étant assez différent de votre cartouche Switch typique. Avec la plupart des jeux que nous achetons, le contenu structuré est l’objectif principal. Mais ici, c’est un obstacle, une contrainte nécessaire. Les leçons intégrées sont là pour vous montrer comment les choses fonctionnent, mais la vraie Garage Game Builder les offres sont ce que vous Fabriquer après avoir suivi toutes les instructions.

Garage Game Builder sortira sur Nintendo Switch le 11 juin.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Recent News

Editor's Pick