[PHOTOS] Malgré la COVID-19, New York a fêté le Nouvel An sur Times Square

NEW YORK | Malgré la COVID-19 qui frappe de nouveau New York, la «ville qui ne dort jamais» a fêté le Nouvel An sur l’emblématique Times Square au cœur de Manhattan, animée par la célébrissime descente de la boule en cristal à minuit et, cette année, par la prestation de serment du nouveau maire Eric Adams.

• À lire aussi: Le monde fête un deuxième Nouvel An sous l’ombre de la COVID

Le 31 décembre 2020, après de terribles mois d’épidémie de coronavirus, l’événement haut en couleurs et en musique, réputé dans le monde entier, s’était tenu sur une place de Times Square quasiment vide.

Cette année, le maire de New York Bill de Blasio a tenu sa promesse de renouer avec la fête et, à 23 h 59, a déclenché le compte à rebours devant une foule limitée à 15 000 personnes, au lieu des 60 000 habituels, toutes masquées et vaccinées.

[PHOTOS]  Malgré la COVID-19, New York a fêté le Nouvel An sur Times Square

Le bal de Times Square

Comme chaque année, il fallut 60 secondes pour faire descendre d’un pylône de 20 mètres une sphère géodésique, illuminée, couverte de cristal, mesurant 3,5 mètres de diamètre et pesant plus de cinq tonnes. À minuit tapant, la boule de Times Square s’est éteinte pour laisser la place à un bref feu d’artifice sous les vivats et les baisers des fêtards.

Selon la tradition, plus de 1,3 tonne de confettis porteurs de vœux pour la nouvelle année a ensuite été jetée des toits des immeubles bordant Times Square.

[PHOTOS]  Malgré la COVID-19, New York a fêté le Nouvel An sur Times Square

Le spectacle a ravi Taliyah Green, 12 ans, et sa famille qui ont fait 23 heures de voiture depuis la Floride pour assister au lâcher de la boule: «Cette expérience, les lumières, le magnifique décor et de voir les gens comme ça, c’est vraiment beau», s’est exclamée l’adolescente.

Lire aussi  SpaceX lance trois riches hommes d'affaires vers la station spatiale pour 55 millions de dollars chacun lors de la première mission privée | Nouvelles du monde

Et la COVID-19 n’a pas découragé les touristes américains, bien au contraire.

À l’image d’un couple d’Afro-Américains venus spécialement de Memphis (Tennessee): «Voir le lâcher de la boule, c’est notre rêve et on s’est fait vacciner pour ça», admet devant l’AFPTV Chroni Spokes.

[PHOTOS]  Malgré la COVID-19, New York a fêté le Nouvel An sur Times Square

Convaincus de se faire vacciner

«À première vue, on ne voulait pas se faire vacciner, mais quand on a lu les règles des autorités sanitaires, on l’a fait juste pour venir ici», reconnaît la jeune femme.

Face à la flambée des contaminations au variant Omicron ces dernières semaines et la peur de revivre le cauchemar de 2020 quand New York était l’épicentre de l’épidémie de Covid-19, la ville et l’Etat de New York misent tout sur la vaccination et les tests.

Vendredi, la gouverneure de l’État de New York Kathy Hochul a rapporté que sur les dernières 24 heures plus de 76 500 personnes avaient obtenu un résultat positif au coronavirus, pour près de 340 000 tests effectués, un nouveau record pour cet État de 20 millions d’habitants.

Près de 8000 patients y sont hospitalisés.

[PHOTOS]  Malgré la COVID-19, New York a fêté le Nouvel An sur Times Square

Mckenzie Lillard est aussi venue spécialement pour l’occasion de Denver, et avec son rappel de vaccin, elle se sent moins «inquiète».

Outre le contexte de la COVID, Times Square a aussi été le théâtre cette année, juste après minuit, de la passation de pouvoir entre le maire sortant Bill de Blasio et Eric Adams, un ancien policier afro-américain élu le 2 novembre pour son programme de lutte contre la criminalité et des inégalités socio-économiques dans cette mégapole d’environ neuf millions d’habitants, incroyable mosaïque sociale et culturelle.

Lire aussi  Projet de loi sur la défense Syrie Stratégie incohérente

Serment sur la Bible

M. Adams, brandissant le portrait de sa mère décédée, a prêté serment sur la Bible, au côté de sa famille.

Les fêtards avaient commencé à se regrouper en milieu d’après-midi sur cette place emblématique de Manhattan où le Nouvel An est célébré depuis le début du 20e siècle.

[PHOTOS]  Malgré la COVID-19, New York a fêté le Nouvel An sur Times Square

Times Square, au croisement de Broadway et de la 42e rue, est illuminé jour et nuit par les enseignes des théâtres, music-halls, néons et écrans publicitaires géants et a donné à New York sa réputation de «ville qui ne dort jamais». Mais la capitale culturelle et économique des États-Unis n’a pas retrouvé son effervescence légendaire d’avant la crise sanitaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recent News

Editor's Pick