Un hôpital de l’Î.-P.-É. traite cinq à 10 patients soupçonnés d’empoisonnement au monoxyde de carbone

CHARLOTTETOWN – Un hôpital de l’Île-du-Prince-Édouard dit qu’il traite entre cinq et 10 patients dans un cas suspect d’empoisonnement au monoxyde de carbone.

L’hôpital Queen Elizabeth de Charlottetown a déclaré un code orange mardi vers 18 h, ce qui active les protocoles pour soigner davantage de patients d’urgence, mais environ une heure plus tard, Health PEI l’a déclaré terminé.

Dans un communiqué, Santé Î.-P.-É. a remercié le personnel et les intervenants d’urgence pour leur action rapide et leur réponse dévouée à la situation, mais aucun détail n’a été divulgué.

Un porte-parole de l’hôpital a déclaré plus tôt qu’entre 5 et 10 patients sont impliqués, mais il n’a pas pu dire de quelle communauté ils venaient.

Avec les pannes de courant généralisées dans la province causées par la tempête post-tropicale Fiona, de nombreux résidents ont dû se tourner vers des générateurs pour l’électricité.

La directrice par intérim de la sécurité publique de la province a déclaré dimanche que les résultats préliminaires suggéraient qu’un décès survenu le week-end était lié à l’utilisation d’un générateur, mais elle n’a pas fourni de détails.

Ce rapport de La Presse canadienne a été publié pour la première fois le 27 septembre 2022.

REJOINDRE LA CONVERSATION

Les conversations sont des opinions de nos lecteurs et sont soumises à la Code de conduite. Le Star ne partage pas ces opinions.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Recent News

Editor's Pick