COVID 19: Booster shots uniquement sur rendez-vous, pas de rendez-vous dans les installations de la ville, selon OPH

Contenu de l’article

Les visites sans rendez-vous dans les cliniques de vaccination contre la COVID-19 seront limitées aux personnes recevant une première ou une deuxième dose de vaccin à compter de vendredi, a annoncé Santé publique Ottawa.

Publicité

Contenu de l’article

Des rendez-vous sont requis pour ceux qui reçoivent leur troisième dose de rappel, a déclaré OPH dans un tweet.

« Sachez que nous travaillons dur pour augmenter la capacité dès que possible. »

L’avis a suscité une réponse rapide exprimant une frustration totale face au flux d’informations et à l’obtention de rendez-vous via le système de réservation provincial.

“Je dois dire à quel point je suis incroyablement déçu de la diffusion de l’information”, a répondu un utilisateur de Twitter. « J’ai eu mon rappel hier, mais pas parce que le système fonctionnait. J’ai plutôt été informé par le bouche-à-oreille qu’une pharmacie faisait des visites sans rendez-vous.

SPO a ensuite tweeté que les cliniques étaient complètes pour les rendez-vous de vaccination tout au long du week-end.

Publicité

Contenu de l’article

D’autres se sont dits préoccupés par le fait que l’option était retirée aux personnes âgées cherchant à obtenir des injections de rappel.

“Un petit tweet comme celui-ci ne suffit pas pour conseiller les gens un vendredi matin”, a réagi un autre utilisateur de Twitter.

« En faisant cela, vous mettez les personnes en danger qui se rendent dans ces endroits, en particulier celles qui sont à risque et prennent les transports en commun. »

La médecin-hygiéniste d’Ottawa, la Dre Vera Etches, a déclaré jeudi que 650 000 personnes à Ottawa seront admissibles à une troisième dose de vaccin COVID-19 à compter de lundi.

Les résidents se sont appuyés sur le travail de détective et le bouche-à-oreille pour retrouver les pharmacies offrant des injections de rappel.

Publicité

Contenu de l’article

Des centaines de personnes faisaient la queue dans sept points de vente de la LCBO à Ottawa qui devaient distribuer gratuitement des tests d’antigène rapide dans le cadre de la campagne éclair du gouvernement provincial pour fournir des trousses au grand public dans les LCBO ainsi que des sites pop-up dans les centres commerciaux, les marchés et centres de transit.

La LCBO a déclaré jeudi dans un communiqué que les tests arrivaient lentement, mais qu’ils ne devraient pas durer longtemps.

Publicité

Contenu de l’article

Les sept premiers points de vente de la LCBO à recevoir les tests sont : Bank & Walkley, Carling & Woodroffe, Rideau & King Edward, Gloucester Blair & Ogilvie, Hunt Club & Merivale, Strandherd & Greenbank, Orleans Innes & Tenth Line

Une cinquantaine de personnes faisant la queue à la LCBO de la rue Bank peu après l’ouverture du magasin à 9 heures du matin échangeaient des rumeurs sur le moment où les tests pourraient arriver pendant que le personnel dirigeait la circulation.

“Les tests ne sont pas encore là”, a crié un membre du personnel aux occupants du flot constant de voitures entrant dans le parking.

MJ Gandier attend avec environ 50 autres personnes faisant la queue à la LCBO de Bank Street et Walkley Road dans l'espoir d'obtenir une trousse de test COVID-19 gratuite.
MJ Gandier attend avec environ 50 autres personnes faisant la queue à la LCBO de Bank Street et Walkley Road dans l’espoir d’obtenir une trousse de test COVID-19 gratuite. Photo de Jacquie Miller /Postmédia

MJ Gandier était en queue de peloton mais elle serait prête à attendre au moins quelques heures.

“Je vais traiter cela comme la chose la plus importante de la planète”, a-t-elle dit en plaisantant à moitié.

Gandier a déclaré qu’elle réfléchissait soigneusement à la manière dont elle pourrait utiliser le test avant toute réunion de vacances.

Publicité

Contenu de l’article

Elle a dit qu’elle était ennuyée de devoir s’absenter du travail et aussi un peu inquiète qu’elle puisse attraper COVID-19 en attendant dans la file d’attente avec une foule de personnes.

« Peut-être que si j’obtiens le test rapide, je le ferai juste après mon départ d’ici », a-t-elle dit.

Une autre femme, Carol, qui n’a pas voulu donner son nom de famille, a dit qu’elle attendrait aussi longtemps qu’il le faudrait.

« J’ai 84 ans et j’ai besoin de ce test. J’ai des arrière-petits-enfants, ma famille.

« J’attendrai, je suppose. Il fait beau dehors et à mon âge j’ai besoin de tout l’air frais que je peux avoir.

Une autre femme, Maryann, qui était en première ligne, a déclaré être arrivée à 8 heures du matin.

Elle s’occupe de ses deux petites-filles, âgées de 3 ans et un an, qui ne peuvent pas être vaccinées, et a également une mère âgée, a déclaré Maryann.

Elle a dit qu’elle aimerait utiliser un test rapide avant que les petits-enfants n’arrivent pour être gardés la semaine prochaine, et aussi avant de voir sa mère à Noël.

Publicité

Contenu de l’article

« À l’approche de Noël, j’aimerais savoir qu’aucun de nous n’est infecté avant d’aller la voir. »

L’Ontario met deux millions de tests rapides à la disposition du public par le biais des fenêtres contextuelles.

Lire aussi  "Alerte renforcée": les fournisseurs d'avortement se préparent à rendre leur décision

Ottawa devrait avoir un total de 10 pop-ups, mais ils ne devraient pas ouvrir avant le 21 décembre.

Pendant ce temps, le Collège Algonquin a annoncé vendredi matin qu’il prendrait la plupart des programmes en ligne lorsque les cours reprendraient après la pause – et cela devrait rester en place jusqu’à la fin des vacances de mars.

L’Université d’Ottawa et l’Université Carleton, ainsi que de nombreuses autres universités ontariennes, ont annoncé mercredi que la plupart des cours seraient transférés en ligne à compter du 10 janvier.

Carleton et l’Université d’Ottawa prévoient rester en ligne jusqu’à la fin janvier. L’Université Queen’s de Kingston, durement touchée, a annoncé qu’elle passerait en ligne jusqu’au 28 février.

Publicité

Contenu de l’article

Dans un message aux étudiants et au personnel vendredi matin, le président d’Algonquin, Claude Brulé, a déclaré que la plupart des programmes académiques pour le trimestre d’hiver commenceront comme prévu le 10 janvier, mais principalement en mode virtuel.

“Pour les activités d’apprentissage qui ne peuvent pas être dispensées virtuellement, la prestation sur le campus se poursuivra, mais avec des exigences de distanciation physique en place pour l’ensemble du campus”, a déclaré Brulé.

“Nous examinerons continuellement le besoin de livraison virtuelle, mais cela devrait continuer de cette manière jusqu’au 7 mars, c’est-à-dire jusqu’à la fin de notre pause hivernale à mi-parcours.”

Les seuls étudiants et membres du personnel autorisés en personne sur le campus seront ceux qui doivent y être et les événements en personne, non universitaires et les rassemblements sociaux ont également été suspendus, a-t-il déclaré.

Publicité

Contenu de l’article

Depuis lundi, les personnes âgées de 12 à 17 ans doivent présenter une preuve de vaccination et une pièce d’identité valide pour accéder aux installations récréatives et culturelles intérieures de la Ville d’Ottawa, y compris les sports organisés.

Les jeunes participant à des sports organisés étaient auparavant dispensés de présenter une preuve de vaccination. Les seules personnes qui ne sont pas tenues de présenter une preuve de vaccination à partir de lundi sont celles de 11 ans et moins et celles qui ont une dispense médicale documentée.

Pour ceux qui auront 12 ans en 2022, il y a un délai de grâce de 12 semaines à compter de leur anniversaire, ils n’auront pas besoin de preuve de vaccination. .

À compter du 4 janvier, la réglementation provinciale exigera également que toute personne âgée de plus de 12 ans utilise le certificat de vaccination de l’Ontario avec code QR pour montrer une preuve de vaccination. Le certificat peut être affiché sur un appareil portatif ou imprimé.

Publicité

Contenu de l’article

Les personnes bénéficiant d’une exemption médicale devront également utiliser le certificat de code QR à partir du 10 janvier.

Les personnes de l’extérieur de l’Ontario doivent suivre les instructions pour fournir leur preuve de vaccination. Une pièce d’identité doit comporter le nom et la date de naissance du participant et avoir été délivrée par une institution ou un organisme public. Une pièce d’identité avec photo n’est pas requise.

Lire aussi  Retour sur l'histoire du Tourbillon

Dernières nouvelles sur la COVID-19 en Ontario

L’Ontario a signalé 3 124 nouveaux cas vendredi, un bond significatif par rapport aux 2 421 cas signalés jeudi. La moyenne sur sept jours s’élève maintenant à 1 914.

La province a également signalé cinq nouveaux décès.

La ministre ontarienne de la Santé, Christine Elliott, a indiqué que 358 personnes dans la province sont hospitalisées avec COVID-19, 30 de plus que jeudi. Parmi eux, 273 ne sont pas vaccinés ou ont un statut vaccinal inconnu.

Publicité

Contenu de l’article

Il y a 157 personnes en soins intensifs avec une maladie liée au COVID et 98 sous respirateur.

Dans les bureaux de santé locaux, Ottawa a signalé 294 nouveaux cas vendredi selon les premiers chiffres, contre 199 nouveaux cas jeudi.

Kingston, durement touché, a signalé 205 nouveaux cas; Leeds-Grenville-Lanark a signalé 40 nouveaux cas; L’Est de l’Ontario, qui comprend Cornwall et Hawkesbury, a signalé 21 nouveaux cas et Renfrew a signalé sept nouveaux cas.

Ces chiffres peuvent changer à mesure que les bureaux de santé déclarent leurs propres chiffres plus tard dans la journée.

Le taux de reproduction provincial estimé sur sept jours est de 1,27, calculé du 8 au 14 décembre. Un nombre supérieur à 1 indique que le virus est en augmentation.

La positivité – pourcentage de tests positifs – était de 8,2% vendredi. Il était de sept pour cent jeudi.

Dans un tweet, Elliott a déclaré que les personnes de 50 ans et plus et toutes les personnes actuellement éligibles qui ont pris rendez-vous pour une dose de rappel peuvent appeler le 1-833-943-3900 pour réserver à une date antérieure à trois mois d’intervalle.

Les rendez-vous peuvent être modifiés via le système de réservation provincial à partir de lundi.

Êtes-vous intéressé à rester à jour avec les nouvelles de COVID-19?

Inscrivez-vous à nos newsletters quotidiennes ici

    Publicité

commentaires

Postmedia s’engage à maintenir un forum de discussion vivant mais civil et encourage tous les lecteurs à partager leurs points de vue sur nos articles. Les commentaires peuvent prendre jusqu’à une heure de modération avant d’apparaître sur le site. Nous vous demandons de garder vos commentaires pertinents et respectueux. Nous avons activé les notifications par e-mail. Vous recevrez désormais un e-mail si vous recevez une réponse à votre commentaire, s’il y a une mise à jour d’un fil de commentaires que vous suivez ou si un utilisateur que vous suivez commente. Consultez nos directives de la communauté pour plus d’informations et de détails sur la façon d’ajuster vos paramètres de messagerie.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Recent News

Editor's Pick