HHS et DOD étendent leur partenariat pour lutter contre la pandémie

Le HHS et le département américain de la Défense ont signé mercredi un accord en vertu duquel les agences continueront de collaborer au cours des deux prochaines années pour faire face à la pandémie et aux futures urgences de santé publique.

Dans le cadre de leur alliance, le DOD a déclaré qu’il avait récemment accordé 650 millions de dollars à plusieurs entreprises pour étendre le test COVID-19 aux écoles élémentaires, aux populations mal desservies et aux lieux de rassemblement tels que les refuges pour sans-abri.

L’accord signifie que les deux agences travailleront à étendre la capacité industrielle nationale des ressources sanitaires et médicales, à acheter des diagnostics et des fournitures médicales pour le stock national stratégique et à accélérer le développement, la fabrication et la distribution de vaccins et de produits thérapeutiques COVID-19.

Plus précisément, le Bureau du sous-secrétaire à la défense pour l’acquisition et le maintien en puissance, par le biais de la cellule d’acquisition assistée par la défense, examinera les demandes d’acquisition assistée du HHS, déterminera les autorités et les ressources d’acquisition les mieux adaptées pour soutenir les efforts et signera des accords avec l’industrie répondre aux exigences définies, a déclaré le DOD.

L’accord restera en vigueur au moins jusqu’au 30 septembre 2023.

Le DOD a déclaré qu’il avait géré plus de 26 milliards de dollars de financement au nom du HHS, y compris un contrat de 231,8 millions de dollars pour un test COVID à domicile.

Cette histoire est apparue pour la première fois dans notre publication sœur, 360Dx, qui fournit une couverture approfondie du diagnostic in vitro et du marché des laboratoires cliniques.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Recent News

Editor's Pick