La baisse de la Libido chez la Femme traitement et conseils

Si le top de votre confort et de votre intimité en couple se résume à un bain chaud en fin de journée, alors bienvenue au club ! De plus en plus de femmes, découvrent que leur libido est en déclin avec l’avancement de leur âge. Découvrir et étudier « la baisse de la libido chez la femme traitement », c’est se préparer de manière à éviter tout conflit dans le couple.

En effet, cette baisse n’est pas forcément un problème. Si vous êtes à l’aise avec le déclin de la fréquence de vos rapports sexuels avec votre partenaire. Cependant, si cette baisse vous cause une frustration ou un manque d’intimité avec votre partenaire alors là, le vrai souci démarre. De manière générale, dans l’éventualité où votre libido n’est pas en harmonie avec celui de votre partenaire, vous risquez de passer par quelques conflits de couple.

Suivez notre guide, pour découvrir le « baisse de la libido chez la femme traitement » et comment, en appliquant quelques conseils simples à mettre en place, vivre de façon harmonieuse en couple ou auprès de son (ses) partenaires.

Le Rôle des hormones et sa relation avec la libido

Les œstrogènes, la progestérone et la testostérone ont tous un effet sur le désir sexuel et la stimulation. Un taux élevé d’œstrogènes dans l’organisme favorise la lubrification vaginale et augmente le désir sexuel. Une augmentation de la progestérone peut réduire le désir sexuel.

La tenue dont les niveaux de testostérone affectent la libido féminine fait l’objet d’un débat. Un faible taux de testostérone peut entraîner une baisse du désir sexuel chez certaines femmes. Cependant, le traitement à la testostérone semble inefficace pour traiter une faible libido chez les femmes.

Lire aussi  L'Arizona dit que la loi sur l'avortement "de la personnalité" ne peut pas conduire à des accusations

Selon une revue réalisée en 2016, la thérapie à la testostérone peut renforcer les effets des œstrogènes, mais seulement si un médecin administre la testostérone à des niveaux plus élevés que la normale. Cela peut entraîner des effets secondaires indésirables.

Ces effets secondaires peuvent inclure :

  • Une prise de poids
  • Irritabilité
  • Calvitie
  • Excès de pilosité faciale
  • Élargissement du clitoris

Pour éviter ces effets secondaires, nous conseillons toujours de privilégier les compléments alimentaires naturels et les boosters sexuels à l’exemple de Gold Max Pink un aphrodisiaque féminin, conçu par des femmes, pour des femmes.

Le rôle de l’éducation sexuelle, et de la thérapie

Les médicaments ne sont pas constamment le meilleur moyen de faire face à une libido affaiblie. Parfois, la baisse de la libido est liée à des problèmes psychologiques, comme une mauvaise image du corps, des expériences sexuelles négatives dans le passé, des problèmes de confiance ou des problèmes relationnels. Dans ces cas-là, il peut être utile de travailler sur vos pensées et vos sentiments avec un professionnel de santé mentale.

 

Et certaines femmes ont simplement besoin d’un cours intensif d’éducation sexuelle. Apprendre les tenants et les aboutissants de votre anatomie sexuelle – y compris l’importance de la stimulation du clitoris et du point G – peut également améliorer votre libido. Après tout, si vous ne vous sentez pas bien, vous n’en aurez pas envie.

Et n’oubliez pas que vous pouvez avoir une libido saine sans être une séductrice. “La plupart des femmes ne pensent tout facilement pas au sexe aussi souvent. Elles ont une réaction plus réfléchie au sexe“.

Lire aussi  Les résultats de recherche peuvent nous influencer de manière à renforcer les inégalités sociales

Vous n’avez pas besoin d’être la personne qui prend l’initiative pour apprécier une partie de jambes en l’air. Il suffit d’être ouvert à cette idée. “C’est comme l’exercice : Vous n’avez peut-être pas envie de le faire, mais une fois que vous commencez, vous êtes généralement content de l’avoir fait.”

 

 

La baisse de la libido reste un phénomène normal

Il y a toutes sortes de raisons pour lesquelles votre libido peut être au point mort. L’allaitement, la ménopause, et la grossesse peuvent avoir un impact sur les hormones. Le stress, la maladie, les médicaments et les difficultés relationnelles peuvent aussi interférer avec le désir sexuel.

Si vous remarquez une baisse importante de votre niveau de désir, éliminez d’abord toute cause médicale. Oui, cela peut sembler bizarre de parler à votre médecin de votre désir sexuel, mais les professionnels de santé ont tout entendu. Votre gynécologue, votre médecin traitant ou votre spécialiste en matière de santé des femmes peuvent identifier les problèmes tels que les effets secondaires des médicaments ou les changements hormonaux (comme la préménopause) qui peuvent nuire à votre intimité.

N’oubliez pas, si vous cherchez sans cesse « la baisse de la libido chez la femme traitement », vous pourriez être dans le cas de millions de femmes qui ne souffrent d’aucun souci particulier. Privilégiez la communication transparente avec votre partenaire, sans oublier votre professionnel de santé privilégié.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Recent News

Editor's Pick