La Chine réduit la quarantaine pour les personnes arrivant de l’étranger

PÉKIN — La Chine a annoncé mardi un assouplissement de ses exigences de quarantaine pour les personnes arrivant de l’étranger, mais n’a pas levé ce qui reste une politique COVID-19 stricte par rapport à la plupart des autres pays.

Toute personne venant de l’extérieur du pays devra rester dans un hôtel de quarantaine pendant sept jours, suivis de trois jours d’observation à domicile, a indiqué la Commission nationale de la santé dans son dernier plan de réponse à la pandémie.

Le plan précédent prévoyait 14 jours dans un hôtel plus sept jours d’observation à domicile. Des programmes pilotes lancés ces derniers mois ont déjà réduit l’exigence dans sept villes, dont Pékin.

La Chine a maintenu des restrictions strictes sur les voyages internationaux dans le cadre d’une stratégie «zéro-COVID» qui vise à empêcher le virus d’entrer et à empêcher toute infection de se propager par le biais de verrouillages et de tests de masse. La plupart des autres pays ont ouvert leurs frontières au moins quelque peu car la vaccination a réduit le risque de cas graves et de décès.

Mi Feng, porte-parole de la Commission nationale de la santé, a décrit le nouveau plan non pas comme un assouplissement de l’approche du pays, mais comme une optimisation pour la rendre plus scientifique et précise.

Wang Liping, chercheur en maladies infectieuses pour le Centre chinois de contrôle des maladies, a déclaré que le changement reflète la période d’incubation relativement courte de 2 à 4 jours pour la variante omicron, ce qui signifie que la plupart des cas peuvent être détectés en une semaine.

Les récentes épidémies en Chine continentale se sont largement atténuées. Un peu moins de 100 nouveaux cas ont été enregistrés lundi, la plupart parmi des personnes arrivées récemment de l’étranger. Aucun des nouveaux cas ne se trouvait à Shanghai ou à Pékin.

Lire aussi  Mohamed Salah et Sadio Mane commentent l'avenir de Liverpool

Le Shanghai Disney Resort a annoncé que son parc à thème Disneyland rouvrirait jeudi après une fermeture de plus de trois mois à cause du virus.

Le nombre de visiteurs sera limité et quelques attractions resteront fermées, mais la majeure partie du parc sera ouverte, a déclaré Shanghai Disney dans un article sur les réseaux sociaux. Tous les invités devront présenter une preuve d’un test de virus négatif effectué dans les 72 heures précédentes.

Shanghai Disneyland a fermé ses portes le 21 mars avant un verrouillage à l’échelle de la ville qui paralyserait la plus grande ville de Chine et un important centre de fabrication, d’expédition et financier pendant deux mois.

Le parc à thème Universal Studios de Pékin a rouvert le week-end dernier après avoir été fermé pendant près de deux mois en raison d’une épidémie dans la capitale chinoise.

Related News

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Recent News

Editor's Pick