LeMay et Cafley : Nous avons tous un rôle à jouer dans la réconciliation

Le Canada a fait des progrès, mais nous laissons toujours le racisme se produire quotidiennement contre les peuples autochtones dans ce pays.

Contenu de l’article

Nous nous sommes rencontrés par un samedi après-midi ensoleillé pour parler des progrès de la réconciliation avant la deuxième Journée nationale de la vérité et de la réconciliation, le 30 septembre. Un chef des Premières Nations et un champion des peuples autochtones, et un chef non autochtone qui s’efforce d’être un allié authentique, nous avons voulu écrire sur l’espoir et l’action.

Publicité 2

Contenu de l’article

Nous nous sommes rencontrés pour la première fois il y a dix ans lors de la Conférence canadienne du Gouverneur général sur le leadership de 2012. Notre équipe de délégués à la conférence a voyagé à travers la Saskatchewan pour découvrir la chaleur d’une belle province souvent négligée. Nous avons été témoins du rassemblement émouvant de l’événement Vérité et réconciliation à La Ronge, et notre équipe a vécu la douleur et le traumatisme des survivants des Premières Nations. À cette époque, si peu de personnes non autochtones ont été témoins des batailles quotidiennes des peuples autochtones pour partager la vérité, ce fut donc une leçon frappante pour notre équipe sur les forces des cultures autochtones.

Contenu de l’article

Alors que nous nous réunissions récemment pour rédiger nos réflexions sur la réconciliation, l’un des pires massacres de l’histoire du Canada s’est produit dans une communauté des Premières Nations en Saskatchewan. Nous avons tous réagi avec incrédulité et chagrin.

Publicité 3

Contenu de l’article

Beaucoup d’entre nous sont allés en ligne pour en savoir plus et ont plutôt trouvé un racisme, un sectarisme et une ignorance nauséabonds dans les sections des commentaires. Il est navrant de savoir que les peuples autochtones s’y attendaient, mais d’autres sont surpris du vitriol contre les peuples autochtones.

Les Canadiens prétendent être parmi les personnes les plus éduquées et les plus compatissantes au monde. Nous sommes admirés pour notre diversité, notre ouverture d’esprit et notre chaleur. Nous avons notre premier gouverneur général autochtone, notre premier juge autochtone à la Cour suprême, de plus en plus de membres autochtones élus d’un océan à l’autre. Nous avons fait des progrès et nous avons encore un long chemin à parcourir.

Nous laissons également le racisme se produire quotidiennement contre les peuples autochtones dans ce pays.

Alors que nous reconnaissons le passé, nous devons également agir sur le présent.

Publicité 4

Contenu de l’article

Nous sommes tous témoins de la douleur et de la souffrance qui se produisent aujourd’hui et chaque jour dans les communautés à travers le pays, des lieux publics aux milieux professionnels. Nous savons par des anecdotes et des données qu’en plus de payer une taxe émotionnelle – la combinaison d’être sur ses gardes pour se protéger contre les préjugés en raison de la race, de l’ethnicité et du sexe et de ressentir les effets associés sur le bien-être et la capacité de s’épanouir au travail – seulement 39 % des employés autochtones se sentent psychologiquement en sécurité au travail. Nous avons tous un rôle à jouer pour changer cela.

Lire aussi  L'utilisation de tests de coronavirus à domicile a bondi pendant la vague Omicron, mais des disparités subsistent, selon une enquête.

À l’approche du 30 septembre, chaque Canadien doit jouer un rôle actif dans la réconciliation.

Que pouvez-vous faire?

• Si vous êtes témoin de racisme et gardez le silence, vous faites partie du problème. Dis quelquechose. Faire quelque chose. Tenir les gens responsables lorsqu’ils expriment du racisme ou des sentiments racistes à l’égard des peuples autochtones. Interrompez les comportements biaisés et encouragez les autres à faire de même.

Publicité 5

Contenu de l’article

• Réfléchissez à votre propre comportement et continuez à apprendre. Nous avons tous des préjugés inconscients. Reconnaissez-le, reconnaissez-le et grandissez constamment.

• Tendez la main à une personne des Premières nations, inuite ou métisse dans votre vie pour lui exprimer votre soutien et vous renseigner. Elle souffre. Si vous n’avez pas de peuples autochtones dans votre réseau, demandez-vous pourquoi.

• Demandez à votre lieu de travail ce qu’il fait pour aborder la réconciliation et tenir les dirigeants responsables de leurs actions. Être impliqué. Avocat. Respecter l’histoire et la culture des collègues des Premières Nations, inuits et métis. Honorez les fardeaux qu’ils portent.

• Nous ne pouvons pas changer notre histoire, mais nous sommes responsables d’aujourd’hui et de demain. Nous avons tous un rôle à jouer – dans le maintien des systèmes oppressifs ou en travaillant pour les changer.

Rose Le May est Tlingit de la Colombie-Britannique et PDG de l’Indigenous Reconciliation Group (the-irg.ca) qui offre une formation et un encadrement en matière de lutte contre le racisme et de réconciliation. Julie Caley est une alliée et la directrice exécutive de Catalyst Canada (catalyst.org), une organisation qui crée des lieux de travail plus inclusifs et diversifiés pour les femmes et tous les gens grâce à la recherche, à l’apprentissage et aux événements.

    Publicité 1

commentaires

Postmedia s’engage à maintenir un forum de discussion animé mais civil et encourage tous les lecteurs à partager leurs points de vue sur nos articles. Les commentaires peuvent prendre jusqu’à une heure pour être modérés avant d’apparaître sur le site. Nous vous demandons de garder vos commentaires pertinents et respectueux. Nous avons activé les notifications par e-mail. Vous recevrez désormais un e-mail si vous recevez une réponse à votre commentaire, s’il y a une mise à jour d’un fil de commentaires que vous suivez ou si un utilisateur vous suivez des commentaires. Consultez nos directives communautaires pour plus d’informations et de détails sur la façon d’ajuster vos paramètres de messagerie.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Recent News

Editor's Pick