Les gladiateurs romains ont mangé cette ancienne recette de bol de céréales

Les gladiateurs étaient les athlètes superstars de la Rome antique et sont souvent décrits dans les films et les émissions de télévision comme ayant un physique déchiqueté. Mais comme l’explique la chef Sohla El-Waylly dans une nouvelle vidéo sur le Histoire canal, la réalité la plus probable est que les gladiateurs étaient des chargeurs de glucides qui mangeaient pour la force, pas pour la définition ou l’esthétique.

« Leur régime riche en glucides les a aidés à obtenir l’énergie dont ils avaient besoin, mais cela pourrait aussi signifier qu’ils n’étaient pas aussi sculptés que sur l’image », dit-elle. « C’était en fait très utile dans l’arène, car la graisse a aidé à amortir les coups pour le combat. »

Dans la vidéo, El-Waylly reprend une recette qui aurait été un aliment de base dans l’alimentation des anciens gladiateurs. Tiré d’Appicius, le plus ancien livre de cuisine du monde occidental, il se compose de pois chiches, lentilles, pois, orge non décortiqué, bette à carde, poireaux, coriandre, aneth, betterave, graines de fenouil, origan, pousses de chou et huile d’olive. Alors que la viande aurait été considérée comme l’aliment idéal pour développer ses muscles et sa force, il était moins cher et plus pratique de nourrir les gladiateurs ce qui serait désormais considéré comme un régime végétalien ou à base de plantes. « À l’époque romaine, ils appelaient cela un gruau », dit-elle, « mais en regardant autour, il s’agit plutôt d’un bol de céréales. »

Pour commencer, elle écrase l’orge non décortiqué et la laisse mijoter avec les petits pois. Ensuite, elle broie les herbes et les germes ensemble pour former une sorte de pesto, et le sert avec du fromage de chèvre.

« C’est bon, c’est savoureux », dit-elle. « Je me vois tout à fait creuser là-dedans après une séance d’entraînement… S’ils le vendaient chez Sweetgreen, je l’aurais à chaque fois. J’ai l’impression que c’est vraiment copieux et copieux, mais je ne me sens pas trop alourdi, c’est pas trop lourd. »

Ce contenu est créé et maintenu par un tiers, et importé sur cette page pour aider les utilisateurs à fournir leurs adresses e-mail. Vous pourrez peut-être trouver plus d’informations à ce sujet et d’autres contenus similaires sur piano.io

Lire aussi  Les travailleurs médicaux non vaccinés se tournent vers les exemptions religieuses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recent News

Editor's Pick