Home » OC Transpo poursuit le retour des trains jusqu’en juillet

OC Transpo poursuit le retour des trains jusqu’en juillet

by Les Actualites

La commission a voté en faveur d’écrire au Dr Vera Etches «pour souligner le rôle des travailleurs du transport en commun dans la poursuite des travaux essentiels dans la ville d’Ottawa».

Contenu de l’article

OC Transpo continuera d’exploiter un maximum de 11 trains jusqu’en juillet sur la Ligne de la Confédération, car le nombre d’usagers reste extrêmement faible pendant la pandémie de COVID-19, a appris la commission des transports en commun mercredi.

Le contrat de TLR avec le Rideau Transit Group exige que le service d’entretien de l’entreprise, Rideau Transit Maintenance (RTM), mette 15 trains doubles à disposition pour la période de pointe du matin.

À partir de mars, la ville a autorisé RTM à ne fournir que 11 trains pour le service de pointe du matin pendant deux mois. La restauration a permis à l’entreprise d’entreprendre des activités de maintenance.

Le directeur des opérations de transport en commun, Troy Charter, a déclaré mercredi à la commission que le régime des 11 trains durerait jusqu’à la fin du mois de juillet, avec une montée en puissance prévue en août.

La diminution du nombre de trains en mars et en avril devrait permettre à Transpo d’économiser entre 50 000 $ et 60 000 $ en coûts d’électricité.

Grâce à des négociations, RTM a accordé à la ville une pause de 100 000 $ par mois dans les paiements d’entretien pour les deux mois en reconnaissance de fournir moins de trains pour le service quotidien.

Publicité

Cette annonce n’est pas encore chargée, mais votre article continue ci-dessous.

Contenu de l’article

Une photo d'archive d'un train LRT en service l'année dernière.
Une photo d’archive d’un train LRT en service l’année dernière. Photo par Tony Caldwell /Postmedia

John Manconi, le directeur général des services de transport, a déclaré qu’il avait négocié les mêmes rabais mensuels pour la période allant de mai à juillet.

Le système TLR a fourni 99% du service régulier jusqu’à présent en avril, un niveau record depuis le lancement de la ligne ferroviaire en septembre 2019. Le système a pour objectif de fournir 97% du service régulier.

Le point le plus bas a été enregistré en janvier 2020, lorsque 88% des services réguliers de TLR desservis ont été livrés.

«Nous constatons un service beaucoup plus stable au quotidien», a déclaré Charter.

RTM continue de travailler sur le plan de rectification exigé par la ville l’année dernière, mais l’entreprise a fait des progrès significatifs. Un examen indépendant s’assure que tout le travail est effectué de manière appropriée.

Transpo s’attend à ce qu’il y ait des ajustements d’horaire au printemps et au début de l’été pour tenir compte des travaux saisonniers sur les voies.

Manconi dit qu’il recherchera RTM pour maintenir une «cohérence et un rythme» dans l’exécution de ses obligations de maintenance.

Le nombre d’usagers du transport en commun dans l’ensemble du réseau de Transpo était de 26% des niveaux d’avant la pandémie en mars. On s’attend à ce que l’achalandage soit encore plus bas en avril et en mai depuis que le gouvernement provincial a émis une ordonnance de maintien à la maison plus tôt ce mois-ci.

La Commission réfléchit à la priorisation des vaccins pour les “ héros ” du transport en commun

La Commission des transports en commun veut que le directeur de Santé publique Ottawa sache à quel point les travailleurs du transport en commun sont importants alors que les fonctionnaires considèrent les priorités pour les vaccins COVID-19.

Publicité

Cette annonce n’est pas encore chargée, mais votre article continue ci-dessous.

Contenu de l’article

La commission a voté en faveur du président, Coun. Allan Hubley, écrivant au Dr Vera Etches «pour souligner le rôle des travailleurs du transport en commun dans la poursuite des travaux essentiels dans la ville d’Ottawa».

Coun. Glen Gower, qui est à la fois commissaire au transport en commun et membre du conseil de la santé, était l’architecte de la motion.

L’Amalgamated Transit Union, qui représente les chauffeurs et les mécaniciens de Transpo, a lancé un appel pour que les travailleurs du transport en commun reçoivent immédiatement les vaccins contre le COVID-19.

Le transport en commun est l’un des rares services municipaux à fonctionner à des niveaux de service presque réguliers depuis le début de la pandémie, à l’exception du retour en arrière du train en mars et des récentes décisions d’ajuster les itinéraires d’autobus en juin pour répondre à la baisse du nombre d’usagers. Le personnel de transport en commun est considéré comme essentiel à la vie quotidienne à Ottawa.

«Nous les appelons des héros et c’est ce qu’ils sont», a déclaré Manconi.

Le patron d'OC Transpo, John Manconi, affirme que les règles de confidentialité empêchent la divulgation de détails sur la transmission du COVID-19 en milieu de travail.  Tony Caldwell / Postmedia
Le patron d’OC Transpo, John Manconi, affirme que les règles de confidentialité empêchent la divulgation de détails sur la transmission du COVID-19 en milieu de travail. Tony Caldwell / Postmedia Photo par Tony Caldwell /Postmedia

Selon Transpo, 106 des quelque 3 000 employés du transport en commun ont été testés positifs au COVID-19 depuis le début de la pandémie. Quatre-vingt employés se sont rétablis et sont retournés au travail, tandis que 26 s’auto-isolaient et se remettaient mercredi.

Manconi a déclaré que les exigences de confidentialité soulignées par Santé publique Ottawa l’ont empêché d’indiquer s’il y avait eu des preuves de transmission du COVID-19 sur le lieu de travail.

Alors que les personnes âgées de 40 ans et plus sont admissibles aux vaccins COVID-19, Manconi a souligné que Transpo compte de nombreux employés qui sont plus jeunes que l’âge limite actuel du vaccin.

Coun. Riley Brockington voulait que la commission suggère un appel direct du maire Jim Watson et Etches à la province pour demander des vaccinations prioritaires pour les travailleurs du transport en commun.

Cependant, la motion de Gower était plus acceptable pour la commission, surtout après avoir entendu les conseils du président du conseil de santé Coun. Keith Egli, qui a expliqué à quel point la priorisation des personnes pour les vaccins était un «labyrinthe difficile à traverser».

[email protected]

twitter.com/JonathanWilling

commentaires

Postmedia s’engage à maintenir un forum de discussion animé mais civil et à encourager tous les lecteurs à partager leurs points de vue sur nos articles. Les commentaires peuvent prendre jusqu’à une heure pour la modération avant d’apparaître sur le site. Nous vous demandons de garder vos commentaires pertinents et respectueux. Nous avons activé les notifications par e-mail. Vous recevrez désormais un e-mail si vous recevez une réponse à votre commentaire, s’il y a une mise à jour d’un fil de commentaires que vous suivez ou si un utilisateur vous suit les commentaires. Consultez notre règlement de la communauté pour plus d’informations et de détails sur la manière d’ajuster vos paramètres de messagerie.

You may also like

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.