Raphael Warnock solliciteur, 15 ans, abattu en Géorgie

Un solliciteur de 15 ans travaillant pour Raphael Warnock a été abattu jeudi à Savannah, en Géorgie, selon la police de la ville côtière historique.

Les forces de l’ordre – déclarant qu’il n’y avait aucune indication immédiate que la fusillade était politiquement motivée – ont arrêté Jimmy Paiz, 42 ans, à son domicile.

L’adolescent, dont l’identité n’a pas été révélée, faisait campagne pour Raphael Warnock pour le prochain second tour des élections lorsque l’incident s’est produit, a déclaré la police de Savannah dans un communiqué.

“Alors qu’il se trouvait à la porte d’entrée de l’une des résidences de la rue Hartridge, le suspect a tiré un coup de feu à travers la porte fermée, frappant l’adolescent”, indique le communiqué.

La victime a été soignée pour une blessure à la jambe dans un hôpital de la région. La blessure ne mettrait pas sa vie en danger.

Paiz a été incarcéré dans une prison du comté pendant que l’affaire fait l’objet d’une enquête. Il fait face à des accusations de coups et blessures aggravés.

Les électeurs géorgiens ont jusqu’à mardi pour choisir entre Warnock et le challenger républicain Herschel Walker.

Les candidats ont été opposés les uns aux autres lors d’un second tour après que le candidat inférieur ait obtenu 50% des voix lors des élections générales du mois dernier.

Lire aussi  L'écart de rémunération entre les sexes lié aux tâches ménagères non rémunérées pendant l'enfance

Les tensions sont montées dans la course très disputée pour rejoindre un Sénat où les démocrates détiennent une majorité très mince. L’ancien président Donald Trump a approuvé Walker et l’ancien président Barack Obama a fait campagne pour Walker.

Peu avant les élections de novembre, un solliciteur ayant des liens présumés avec la suprématie blanche a déclaré avoir été agressé alors qu’il faisait campagne pour les candidats républicains Marco Rubio et Ron DeSantis. Alors que la police a déclaré que l’attaque n’était pas politiquement motivée, Rubio et la victime présumée ont soutenu le contraire.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Recent News

Editor's Pick