Tokyo 2020: Naomi Osaka «  n’est pas sûre  » que les Jeux olympiques devraient avoir lieu au milieu de l’augmentation des cas de Covid-19

Naomi Osaka dit que l’augmentation des niveaux de Covid-19 à Tokyo est une « grande source de préoccupation » et elle n’est « pas vraiment sûre » que les Jeux olympiques devraient avoir lieu cet été.

Tokyo est en état d’urgence au milieu d’une flambée de cas, 10 semaines après le début des Jeux reprogrammés le 23 juillet.

La numéro deux mondiale japonaise, Osaka, ferait ses débuts olympiques à Tokyo.

« Je suis une athlète et, bien sûr, je pense immédiatement que je veux jouer aux Jeux olympiques », a-t-elle déclaré.

« Mais en tant qu’être humain, je dirais que nous sommes dans une pandémie, et si les gens ne sont pas en bonne santé, et s’ils ne se sentent pas en sécurité, alors c’est vraiment une très grande source de préoccupation. »

Interrogé par BBC Sport s’il serait approprié d’organiser les Jeux pendant une pandémie, le joueur de 23 ans a déclaré: « Pour être honnête, je ne suis pas vraiment sûr. »

Les Jeux olympiques se dérouleront sans supporters internationaux, tandis qu’une décision concernant la participation des supporters locaux aux Jeux sera prise en juin.

« Je n’ai jamais disputé une épreuve olympique, donc ce n’est pas comme si j’aurais quoi que ce soit à comparer », a déclaré Osaka, quadruple champion du Grand Chelem.

« Je me sentirais, bien sûr, définitivement un peu triste, mais en fin de compte, c’est un honneur de jouer aux Jeux olympiques en premier lieu et si c’est ce qui maintient les gens en bonne santé, alors je suis partant pour [playing behind closed doors]. « 

Williams indécis sur Tokyo

Pendant ce temps, Serena Williams, 23 fois championne du Grand Chelem, a soulevé des doutes quant à sa participation aux Jeux olympiques de Tokyo.

Williams, qui a remporté une médaille d’or olympique en simple et trois en double, hésite à passer du temps loin de sa fille de trois ans, Olympia.

« Je n’ai pas passé 24 heures sans elle, donc ce genre de réponse à la question elle-même », a déclaré l’Américain, 39 ans.

«Je n’ai pas vraiment pensé à Tokyo, parce que c’était censé être l’année dernière et maintenant c’est cette année, et puis il y a cette pandémie et il y a tellement de choses à penser.

« Ensuite, il y a les tournois du Grand Chelem. C’est juste beaucoup. Donc, je l’ai vraiment pris un jour à la fois pour une faute, et j’ai vraiment besoin de comprendre mes prochains mouvements. »

Williams, classée huitième au monde, doit jouer à l’Open d’Italie de cette semaine, son premier tournoi depuis sa défaite face à l’éventuel champion Osaka en demi-finale de l’Open d’Australie en février.

Autour du pied de page BBC iPlayer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recent News

Editor's Pick