Hong Kong efface le massacre de la place Tiananmen

Une sculpture macabre s’élève d’une cour à l’Université de Hong Kong. Il représente des dizaines de corps humains contorsionnés à l’agonie, certains avec la bouche ouverte dans des cris silencieux, certains squelettiques et apparemment immobiles. L’université publique a exigé que cette œuvre d’art soit retirée avant 17 heures mercredi (5 heures de l’Est aux États-Unis) […]