7 grottes secrètes que nous aimerions voir à l’intérieur

Alors que beaucoup de gens s’aventurent au sommet des montagnes pour voir des paysages impressionnants et des vues panoramiques, il y en a aussi beaucoup sous terre. Il y a des grottes secrètes et cachées – grandes et petites – explorées et inexplorées partout dans le monde.

Ici, nous avons trouvé sept grottes secrètes qui méritent d’être connues. Et même si vous pouvez en explorer certains, quelques-uns sont super techniques et d’autres sont loin du début du sentier. Mais si vous êtes prêt, les résultats en valent la peine.

1. Chinkanas, Cusco, Pérou

Les Chinkanas ne sont pas une grotte mais plutôt une série de passages souterrains et de galeries. Le nom de ces grottes incas vient du mot quechua chinkana, qui signifie «lieu où l’on se perd». Ils sont situés à Cusco, à proximité du site historique de Sacsayhuaman. Personne ne sait si ces labyrinthes souterrains ont été construits par les Incas ou par une civilisation qui les a précédés. Le plus petit des chinkanas, appelé fille chinkana, est accessible au public et est situé à un peu moins d’un mile (150 mètres) de la voie de circulation à Cusco. Cependant, de nombreuses zones sont fermées au public car les gens pourraient s’y perdre.

2. Grotte cachée à Grimes Point, Nevada

Cette grotte cachée bien nommée près de Fallon, dans le Nevada, s’est formée il y a environ 21 000 ans par les vagues de la montée du lac Pléistocène Lahontan. Les Amérindiens l’utilisaient pour stocker des outils, des lances et des engins de pêche. La grotte a été découverte par quatre enfants à la recherche d’un trésor en 1927. Quand ils ont trouvé la grotte, ils ont été les premiers humains au 20e siècle à la voir. Aujourd’hui, Hidden Cave fait partie de la zone archéologique de Grimes Point et le Bureau of Land Management propose des visites publiques gratuites.

3. Grottes de glace, Dakota du Nord

Le Dakota du Nord n’a pas beaucoup de grottes, mais les grottes de glace se trouvent dans la partie nord-ouest de l’État, sur le sentier Maah Daah Hey, entre les bornes 108 et 109. De là, c’est un 1,5 mile (2,4- kilomètre) marchez jusqu’aux falaises de la grotte de glace, et en dessous se trouvent les grottes de glace. Ces grottes tirent leur nom de leurs températures intérieures fraîches; les gens ont rapporté avoir vu de la glace et de la neige de l’hiver précédent dans les grottes jusqu’en juillet. Le grès épais des grottes et la circulation d’air restreinte fournissent une isolation qui aide à empêcher la glace de fondre même après avoir fondu partout ailleurs.

4. The Ramble Cave, New York

Les grottes secrètes ne sont pas toujours situées dans des endroits éloignés ou difficiles d’accès. En fait, il y en a un en plein milieu de la plus grande ville d’Amérique – dans Central Park à New York. Bien qu’il ne fasse pas initialement partie du plan du concepteur Frederick Olmsted pour le parc, il a été découvert lors des fouilles. La grotte était une attraction populaire pour les enfants à ses débuts, mais aussi une zone de problèmes. Par exemple, en 1904, un homme a été retrouvé avec une balle dans la poitrine près des marches de la grotte et des hommes ont été arrêtés à la Ramble Cave, entre autres parties du parc, pour avoir harcelé des femmes. Il n’est pas possible d’entrer à l’intérieur aujourd’hui; il a été scellé dans les années 1930. Mais les marches sont toujours là au nord-ouest du lac.

5. Pyramide de la Lune, Teotihuacán, Mexique

Cette grotte au Mexique est une autre que vous ne pouvez pas visiter. En fait, personne ne l’a vu en personne. Il a été découvert en 2018 par des archéologues qui ont confirmé l’existence d’un tunnel caché menant à une chambre de 7,9 mètres de profondeur sous le temple de la Pyramide de la Lune situé dans l’ancienne ville de Teotihuacán. Ils ont trouvé les deux en utilisant une technique appelée tomographie par résistivité électrique (ERT). L’utilisation de l’ERT a permis aux chercheurs de cartographier la Terre sous la pyramide sans creuser. Les archéologues pensent que la grotte s’est formée naturellement et qu’elle pourrait offrir des indices sur la conception de la ville de Teotihuacán.

6. Larmes de la tortue, Montana

Cette grotte est située au cœur de Bob Marshall Wilderness, dans le Montana, une vaste zone de plus d’un million d’acres (404 685 hectares) sans routes. Cela signifie que pour atteindre cette grotte, vous devez marcher ou monter à cheval à 21 miles (33,7 kilomètres) dans la région sauvage depuis le début du sentier Meadow Creek. La grotte est l’une des rares à Turtlehead Mountain, et ce n’est certainement pas pour les spéléologues amateurs. Il a une profondeur de 496,5 mètres (1629 pieds) et s’étend sur plus d’un mile.

7. Wildenmannlisloch, Alt Sankt Johan, Suisse

Le nom de cette grotte se traduit par «trou de l’homme sauvage» en anglais et c’est une grotte karstique calcaire alpine dans le canton de Saint-Gall en Suisse. Comme son nom l’indique, c’est une petite grotte et a été utilisée par l’homme antique pendant des milliers d’années. En 1844, un enfant sauvage nommé Johannes Seluner a été retrouvé vivant dans la grotte, et en 1906, des chercheurs ont également trouvé des os et des dents d’ours dans la grotte. Des outils en pierre faits d’un quartzite vert non local dans la région ont également été trouvés à Wildenmannlisloch, ce qui suggère que l’homme antique doit l’avoir amené de loin. Pour atteindre la grotte, vous pouvez prendre le téléphérique Holzkistenbahn de Starkenbach à Strichbodenit, puis il faut environ 15 minutes de marche jusqu’à la grotte. Vous pouvez également parcourir la totalité de la randonnée de 6 km à pied.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recent News

Editor's Pick