Ce que nous avons joué | –

18 novembre 2022

Bonjour! Bienvenue dans notre rubrique régulière où nous écrivons un peu sur certains des jeux auxquels nous nous sommes retrouvés à jouer ces derniers jours. Cette fois : pirates, vampires, hérissons et combattants.

Si vous avez envie de rattraper certaines des anciennes éditions de What We Been Playing, voici nos archives.

Retour à Monkey Island, Xbox Series X

Est-il possible d’être nostalgique d’un jeu auquel vous jouez encore ? Return to Monkey Island est un retour si brillamment fidèle pour la franchise d’aventure perdue depuis longtemps de LucasArts qu’il ressemble également à une entrée dont je me souviens à moitié avoir joué il y a plus de dix ans, parsemée de nouvelles surprises.

Je veux dire cela de la meilleure façon possible, bien sûr. Il y a tous les éléments que vous espérez – Guybrush Threepwood toujours joyeux de Dominic Armato, Elaine, LeChuck, Stan et Murray. Je suis sûr qu’Herman Toothrot se cache aussi quelque part. Il y a l’humour anachronique caractéristique, la version chaleureusement modifiée des pirates de la matinée du samedi et la logique tordue nécessaire pour résoudre des énigmes.

Je ne suis pas très loin, je nettoie juste Melee Island, et je suis actuellement coincé. Cela semble familier aussi. Bien sûr, il y a tous les nouveaux morceaux pour aider – le livre d’astuces dans le jeu, par exemple – mais je saute cela pour l’instant. J’ai besoin de la nostalgie complète de tout essayer, d’errer dans les nombreux endroits de Return to Monkey Island et de laisser ce cadeau d’un jeu s’imprégner. Après tout, qui sait combien de temps il faudra jusqu’au prochain?

Lire aussi  JWST voit un superbe sablier de lumière autour d'une étoile encore en formation

Tom Phillips

King of Fighters 98: Ultimate Match Final Edition

Ayant grandi dans les années 90 et au début des années 00, j’ai toujours été ce que vous appelleriez un rat d’arcade, et en parcourant ma bibliothèque Steam, je suis tombé sur ce joyau – acheté lors d’une vente au hasard – que je pensais perdu dans le temps. Après l’avoir dépoussiéré, j’ai débloqué beaucoup de souvenirs fondamentaux – devoir réapprendre les mouvements de bretzel et autres – tout en me souvenant que beaucoup de patrons SNK ont volé mon argent pour le déjeuner dans ma vaine tentative d’essayer de les battre.

Si l’un d’entre vous a le temps, jouez-y.

Paul Balmes

Resident Evil Village, PC

Ça fait longtemps que je n’ai pas joué à ça, et je veux dire quelque chose comme un an. Lorsque le DLC a été annoncé en juin 2021, j’ai décidé que je voulais attendre sa sortie avant de revenir dans le jeu. Rétrospectivement, c’était une décision stupide, en raison de l’écart important entre la sortie originale de Village et la sortie finale de l’extension Winters, mais j’avais mes propres raisons à cela.

J’ai joué la campagne principale en mode à la troisième personne et c’est un peu choquant quand la caméra doit revenir à la première personne pour les cinématiques, mais à part ça, je préfère de loin y jouer. J’avais oublié à quel point certains dialogues d’Ethan sont drôles, même s’il est lui-même un peu fade en tant que personnage. Je ne suis pas si loin dans l’histoire pour le moment; J’apprécie beaucoup d’être poursuivie autour du château Dimitrescu par la dame elle-même et de briser tous ses pots et ses fenêtres !

J’ai aussi essayé Mercenaries pour la première fois. Je n’ai jamais été un grand fan de Mercenaries dans les précédents jeux Resident Evil (obtenir un combo solide avec ces commandes de chars dans RE5 ? Pas question) mais Village le cloue pour moi. C’est fluide et rapide, et une expérience complètement différente du jeu principal. Jusqu’à présent, j’ai utilisé Ethan et maximisé le pistolet M1911. C’est très amusant de décharger une tonne de balles sur les ennemis, quelque chose que je ne rêverais pas de faire dans la campagne (quand je n’utilise pas une arme avec des munitions illimitées, bien sûr).

Lire aussi  Clarifier la compétence de la Clean Water Act des États-Unis | La science

Je n’ai pas encore débloqué Lady Dimitrescu ou Heisenberg en tant que personnages jouables, ce qui est le prochain sur ma liste de choses à faire. J’ai joué à Shadows of Rose. J’ai des réflexions à ce sujet, mais il y avait quelques points vraiment sympas qui m’ont marqué. Ce moment où les portes de l’ascenseur s’ouvrent et que la caméra s’incline pour que la perspective change ? J’ai vraiment adoré ce cliché. Et ce combat final? Donnez-moi tout un jeu de ça!

Liv Ngân

Frontières soniques, PS5


On sait combien de temps Miyamoto a passé à perfectionner le mouvement de Mario dans Super Mario 64, mais Sonic Team ne semble jamais avoir passé autant de temps et de soin sur son hérisson bleu. Du coup, les sorties 3D ont toujours eu du mal avec les contrôles. Le flou bleu ne peut tout simplement pas être contenu.

Sonic Frontiers se rapproche cependant – du moins, dans la zone ouverte. Enfin, Sonic a eu l’espace pour accélérer librement. Pas de limite de temps. Pas de restrictions. Chaque zone est un bac à sable pour rebondir, booster, charger et parcourir, collecter des anneaux et des jetons, broyer et retourner plus que Tony Hawk ne pourrait jamais gérer. Jamais auparavant être Sonic ne s’est senti aussi bien.

Autrement dit, jusqu’à ce que vous atteigniez les niveaux du cyberespace. Une fois de plus, Sonic est restreint, forcé le long d’un chemin étroit, l’élan s’est arrêté au moindre contact avec une barrière. Obtenir la course parfaite grâce à la répétition et à l’apprentissage est finalement satisfaisant, mais cela ressemble plus à un combat contre les contrôles que contre l’environnement.

Lire aussi  Panilla Saga est un prochain RPG inactif de style rétro qui est maintenant ouvert à la pré-inscription

Sonic Frontiers est donc un sac mélangé. Sa liberté est merveilleuse, mais elle se fait au détriment du pop-in, d’une intrigue sous-développée et d’une structure déroutante. Et j’ai toujours envie d’un jeu Sonic ouvert avec l’esthétique de l’intro animée de Sonic CD, au lieu du réalisme lugubre affiché ici. Pourtant, Sonic Team devrait être applaudi pour avoir continué à expérimenter sa mascotte – cette dernière a plus raison que tort.

Oh, et rendez-vous service : passez en mode 60 ips et désactivez l’effet de flou. Tout semble bien plus clair ainsi.

Ed Rossignol

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Recent News

Editor's Pick