Fusée longue mars: l’annulation du lancement n’atténuera pas le battage médiatique autour des plans ambitieux de la Chine pour une nouvelle course spatiale | Nouvelles du monde

A 23h, la beach party bat son plein sur l’île tropicale de Hainan.

Certains sont assis sous des palmiers, d’autres ont tendance au barbecue, mais la plupart de la foule est rassemblée en cercle, agitant chinois drapeaux et se joindre au groupe pendant que le groupe joue à haute voix «Me and my Homeland» – une chanson patriotique traditionnelle qui a été répétée environ 17 fois ce soir.

Au loin, des projecteurs éclairent la rampe de lancement où attend une fusée Longue Marche, prête à décoller dans l’espace.

Bienvenue à Wenchang, Cap Canaveral en Chine.

Image:
Des centaines de personnes se sont rassemblées sur la plage de Wenchang pour assister au lancement

Dans un pays qui garde de près ses installations sensibles, la plage est ici une rare exception. Quelques centaines de personnes sont rassemblées ici – locaux, amateurs de fusées et touristes qui s’y sont intéressés.

Ils se détendent sur le sable, mangent un morceau et ont hâte de voir la Chine franchir sa prochaine étape dans un nouvelle course spatiale.

« Les capacités spatiales de la Chine ont énormément augmenté au cours des dernières décennies », a déclaré à Sky News Alexandra Stickings, chercheuse en politique spatiale et sécurité à RUSI.

« En termes de nombre de satellites actifs et de lancements, qui sont capables de le faire indépendamment, ils sont considérés comme une puissance spatiale de niveau 1, aux côtés des États-Unis et de la Russie. »

Ils ressentent cela avec une certaine fierté de Wenchang. Mme Lin, une jeune femme qui vit à Haikou, la grande ville la plus proche, est venue ici « juste pour avoir l’expérience ».

«C’est une chose patriotique à faire», dit-elle à Sky News. Elle pense également que la date de lancement, sur un équivalent chinois de la Saint-Valentin, est romantique.

Les gens se sont rassemblés en face du site de lancement, alors que le programme spatial chinois prend de l'ampleur
Image:
Il y avait beaucoup d’excitation parmi ceux qui sont venus

D’autres sont allés plus loin. M. Liu, de la province du Guangxi sur le continent, est ici « pour observer les progrès technologiques de notre pays », en disant: « Notre pays est si grand ».

La famille Liu est également des touristes – grand-mère, mère et fils. La grand-mère a déclaré à Sky News: «Je voulais regarder la scène incroyable sur le terrain et je veux que mon fils la voie aussi.

« Avant de le regarder en ligne. Mais cette fois, nous voulions venir ici pour le regarder. »

La fusée Long March transporte le cargo Tianzhou, qui acheminera les fournitures vers la nouvelle station spatiale chinoise.

L’ensemble du réseau sera assemblé d’ici la fin de l’année prochaine – une étape importante dans les ambitions spatiales de la Chine.

M. Wang, étudiant à Hainan et passionné d’astronomie, dit à Sky News qu’il est très fier.

« Pensez au passé. La Chine prévoyait de rejoindre la Station spatiale internationale, mais d’autres pays ne voulaient pas de nous. Mais maintenant, notre pays est plus fort et je pense qu’il sera encore plus puissant avec le temps. Vive notre pays », dit-il.

Un spectateur a été aperçu dans une tente alors qu'il attendait le lancement de la fusée
Image:
Un spectateur a été aperçu dans une tente alors qu’il attendait le lancement de la fusée

La Chine est certainement en train de fléchir ses muscles. Aux côtés de la station spatiale, ce mois-ci, il a atterri un rover sur Mars, devenant ainsi le deuxième pays à le faire.

Il a maintenant achevé son réseau de satellites de navigation Beidou, rival du GPS américain. Et il a fait plusieurs voyages sur la lune, annonçant même des plans avec la Russie pour construire une base lunaire permanente avec équipage.

En 2018, il a lancé plus d’engins spatiaux que tout autre pays.

«Il y a d’énormes avantages économiques à opérer dans l’espace», a déclaré Stickings à Sky News. «Les systèmes spatiaux soutiennent un large éventail d’industries et jouent également un rôle dans la puissance douce de la Chine. Il y a aussi un sentiment de succès dans l’espace qui se traduit par une position mondiale.

Cela apporte aussi de la puissance.

« Il existe un certain nombre d’applications militaires du programme spatial chinois », selon Stickings. «Il accroît ses capacités de communication et de renseignement, de surveillance et de reconnaissance dans l’espace.

«La Chine a également développé une gamme de capacités de contre-espace pour détruire, perturber et interdire les ressources spatiales, allant des missiles antisatellites cinétiques aux cyberattaques en passant par les mesures non cinétiques telles que les lasers qui peuvent aveugler les satellites.

Veuillez utiliser le navigateur Chrome pour un lecteur vidéo plus accessible

Le vaisseau spatial chinois atterrit sur Mars

Au fur et à mesure que ses ambitions se développent, le pays a également suscité des critiques.

Après son lancement précédent, des parties du La fusée Longue Marche est tombée hors de contrôle sur Terre, atterrissant potentiellement n’importe où – une action que la NASA a qualifiée d’irresponsable.

Lors d’un briefing à Pékin, Zhao Lijian, un porte-parole du ministère des Affaires étrangères, a sèchement déclaré à Sky News que ces affirmations étaient sans fondement.

Dans la froideur de l’espace, il y a maintenant une concurrence féroce.

Sur la plage de Wenchang, cependant, aux petites heures du matin, avec la brise encore chaude qui ébouriffe les palmiers, tout est un peu plus détendu.

Près d’une heure du matin maintenant, les gens se dirigent maintenant vers le tronçon principal de plage, en face du site de lancement.

Il y a un bourdonnement silencieux. La fusée a été entièrement alimentée.

Les photographes amateurs mettent en place de sérieux appareils photo. Un groupe de touristes portant des casquettes assorties est assis en rangées soignées sur de petits tabourets en plastique qu’ils ont apportés avec eux.

La Chine a déjà atterri un rover sur Mars et a conclu un accord avec la Russie pour une station spatiale habitée
Image:
La Chine a déjà atterri un rover sur Mars et a conclu un accord avec la Russie pour une station spatiale habitée

Puis la rumeur circule: le lancement a été annulé. Certaines personnes commencent à partir mais d’autres restent.

Finalement, la télévision locale de Hainan, contrôlée par l’État, confirme que le lancement a été nettoyé. Finalement, la police ordonne à tout le monde de quitter la plage, et la soirée est finie.

Il y a cependant peu de frustration. La foule fait ses valises et rentre chez elle, assez contente des animations de la soirée, même sans point culminant spectaculaire.

Ils savent qu’il y aura beaucoup plus de lancements à regarder.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recent News

Editor's Pick