La « taxe antisémitisme » de ma synagogue – –

Pour la plupart, siéger au conseil d’administration de ma synagogue n’a pas impliqué de décisions dramatiques. Habituellement, nous discutons de questions courantes telles que la façon de payer les réparations de la maison que nous fournissons à notre rabbin. Pendant la pandémie, nous avons débattu de l’opportunité d’ouvrir l’école maternelle ou de rembourser les paiements des parents. Mais au cours des dernières années, une question plus inquiétante est apparue à notre ordre du jour. Je l’appelle la taxe sur l’antisémitisme.

Plus de 5% de notre budget est maintenant consacré à la sécurité pour protéger la congrégation. C’est plus de 150 000 dollars par an pour éviter des tragédies comme l’attaque meurtrière contre la synagogue Tree of Life de Pittsburgh en 2018 ou la prise d’otages à la congrégation Beth Israel à Colleyville, au Texas, en janvier. Nous avions longtemps utilisé des fonds pour embaucher des flics en congé pendant les grandes vacances pour diriger le trafic, mais c’est beaucoup plus grave.

Lire aussi  La guerre contre le terrorisme passe au « Brainistan »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recent News

Editor's Pick