Les puces génèrent les bénéfices les plus élevés de Samsung Q2 depuis 2018, mais exigent un refroidissement

Samsung a enregistré un bénéfice d’exploitation de 14 000 milliards de wons, en hausse de 11 % par rapport aux 12 570 milliards de wons un an plus tôt.

Samsung a enregistré un bénéfice d’exploitation de 14 000 milliards de wons, en hausse de 11 % par rapport aux 12 570 milliards de wons un an plus tôt.

La société sud-coréenne Samsung Electronics Co Ltd a réalisé jeudi son meilleur bénéfice d’avril à juin depuis 2018, soutenu par de fortes ventes de puces mémoire aux clients de serveurs, alors même que la demande des fabricants de smartphones touchés par l’inflation se refroidit.

(Inscrivez-vous à notre newsletter sur la technologie, Today’s Cache, pour obtenir des informations sur les thèmes émergents à l’intersection de la technologie, des affaires et de la politique. Cliquez ici pour vous abonner gratuitement.)

Les actions du plus grand fabricant mondial de puces mémoire et de smartphones ont augmenté de 2,5 % après l’annonce des résultats préliminaires du deuxième trimestre, contre une hausse de 1,5 % sur l’ensemble du marché.

Samsung a enregistré un bénéfice d’exploitation de 14 000 milliards de wons (10,7 milliards de dollars), en hausse de 11 % par rapport aux 12 570 milliards de wons un an plus tôt, juste en deçà des 14 450 milliards de wons SmartEstimate de Refinitiv. Les revenus ont augmenté de 21% à 77 000 milliards de wons, conformément aux estimations.

Le trimestre solide pour Samsung survient à un moment où d’autres fabricants de puces ont mis en garde contre une surabondance imminente de puces chez les clients qui se sont approvisionnés pendant la pandémie pour répondre à la demande accrue des personnes travaillant à domicile.

Les fabricants de puces, dont Micron et Advanced Micro Devices, ont également récemment signalé une baisse de la demande alors que l’inflation brûlante comprime les dépenses.

“Les fabricants de puces à mémoire devraient constituer des stocks et augmenter les livraisons lorsque les prix rebondiront et que la demande se redressera l’année prochaine”, a déclaré Park Sung-soon, analyste chez Cape Investment & Securities.

Les prix de puces DRAM spécifiques, utilisées dans les appareils et les serveurs, ont chuté d’environ 12 % le mois dernier par rapport à il y a un an, selon le fournisseur de données TrendForce. Les prix des puces Flash NAND, utilisées pour le stockage des données, devraient également chuter de 5 % au cours de la période juillet-septembre par rapport au trimestre précédent.

La demande de smartphones s’affaiblit

La hausse de l’inflation, les inquiétudes concernant un ralentissement des principaux marchés, la guerre en Ukraine et les blocages du COVID-19 en Chine ont entraîné un ralentissement des ventes de smartphones, laissant la demande de puces de serveur comme le seul point positif, selon les analystes.

Les bénéfices de Samsung ont été protégés car de grandes entreprises technologiques américaines telles qu’Amazon, Microsoft, Alphabet’s Google et Meta qui utilisent de nombreux services de centres de données ont continué à acheter des puces pour répondre à la demande de cloud, ont-ils ajouté.

Prétendant une forte demande de serveurs, le fournisseur taïwanais d’électronique sous contrat et fabricant d’iPhone d’Apple Foxconn a relevé lundi ses perspectives pour l’année complète et s’est dit optimiste pour le troisième trimestre.

Un dollar fort, qui a atteint un sommet en 20 ans, a peut-être également contribué aux bénéfices des puces de Samsung au deuxième trimestre.

Les ventes de puces de Samsung se font principalement en dollars, alors qu’il déclare ses bénéfices en won coréens, de sorte qu’un billet vert ferme se traduit par des revenus de puces plus élevés.

Les expéditions estimées de smartphones par l’activité mobile de Samsung au deuxième trimestre étaient d’environ 62 à 64 millions, soit environ 5 à 8 % de moins qu’une estimation de mars, a déclaré Counterpoint Research, alors que l’inflation frappait la demande de smartphones.

Samsung a livré 74 millions de smartphones au premier trimestre.

“Cette tendance est la même pour les principaux fabricants mondiaux de smartphones, bien qu’il y ait des écarts dans une certaine mesure… En particulier, le coup porté à la demande de smartphones bas et milieu de gamme semble plus sévère”, a déclaré Jene Park, analyste principal chez Contrepoint.

Lire aussi  Guerre d'Ukraine : le Royaume-Uni, les États-Unis et l'UE blâment officiellement la Russie pour une cyberattaque visant une société de satellites | Actualités scientifiques et techniques

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Recent News

Editor's Pick