Shadow Blasters for Genesis vous fait lutter contre satan violet gras – Destructoid

Graisseux. Violet. Satan.

Les opinions sont une drôle de chose. C’est comme des chatons, quand on en veut un, il y a toujours quelqu’un pour les donner. Comme un nez, tout le monde en a un, et quand vous ne l’aimez pas, vous voulez toujours le lui gifler. Vous pouvez également les comparer aux imprimantes à jet d’encre ; si peu fiable que vous vous attendez presque à ce qu’ils vous laissent tomber.

Quelqu’un a recommandé Foudroyeurs d’ombre tome. Quelqu’un en qui j’ai évidemment confiance. Et je suppose qu’il doit y avoir du mérite là-dedans, mais je ne le vois tout simplement pas.

Eh bien, à part l’huile pour bébé Satan.

As-tu joué Bête modifiée? As-tu aimé? je ne l’ai pas fait, mais Foudroyeurs d’ombre ça fait un peu penser à ça. C’est un peu comme un beat-’em-up, sauf que vous êtes dans un avion fixe et que vous êtes agressé de tous les côtés par des méchants. Il existe des différences majeures, comme Foudroyeurs d’ombre n’est pas sur un tapis roulant en mouvement constant, il y a moins de torse nu, et vous ne devenez pas un animal chamois en mangeant les âmes de… choses de porc.

Apparemment, ce sont des loups albinos à deux têtes, mais je ne pouvais pas faire cette distinction sur un écran CRT.

En tout cas, une autre différence est que Foudroyeurs d’ombre est plus basé sur des projectiles. Un mécanisme clé du jeu charge votre attaque et la déclenche lorsqu’elle est pleine. Il existe des power-ups qui remplissent en permanence une partie de votre jauge afin que votre attaque par défaut soit plus puissante et que vous chargez plus rapidement. Si vous avez une bonne idée du temps qu’il faut pour charger votre attaque, vous l’avez fait.

Lire aussi  La fonction AirPods d'iOS 15 garantit que vous ne laissez pas vos écouteurs Apple derrière vous

Boss des blasters de l'ombre

Sinon, c’est une affaire typique de gauche à droite. Il y a une certaine plate-forme impliquée, et certains niveaux ont une certaine verticalité. Cela entraîne des risques environnementaux, mais il ne s’agit principalement que de sols amovibles. Ce qui est nul à propos de ceux-ci, c’est que, si vous jouez en coopération, un joueur déclenchera généralement la chute du sol et l’autre joueur mangera l’abîme.

En parlant de coopération, vous avez le choix entre quatre personnages. Cependant, chaque joueur est relégué à deux des personnages pour une raison quelconque. Ce que je veux dire, c’est que chaque joueur en a deux parmi lesquels choisir. Je ne sais pas ce qui se passe, mais s’ils meurent dans le jeu, vous ne pouvez pas les sélectionner à nouveau jusqu’à ce que vous deviez continuer. Donc, si un joueur perd la vie plus rapidement, il est mis au banc jusqu’à ce que le joueur alpha glisse enfin. Je ne suis pas sûr que ce jeu était vraiment destiné au multijoueur, il semble juste être là parce que Bête modifiée l’avoir.

Shadow Blasters Arbre Tombant

Foudroyeurs de l’ombre’ le plus gros problème est en grande partie à quel point il est maladroit. Vous ne pouvez tirer que vers le haut et sur les côtés, mais la plupart des ennemis utilisent des schémas de mouvement erratiques. Il n’y a pas beaucoup de réflexion sur la sensation ou le défi du jeu.

Prenez les patrons par exemple. Bien que quelques-uns d’entre eux soient raisonnablement difficiles, beaucoup d’entre eux ont des modèles qui peuvent facilement être exploités. Il y a des endroits sur l’écran où vous pouvez vous accroupir et le boss y attaque rarement. L’exemple le plus frappant et le plus mémorable de cela se situe à la fin du jeu lorsque vous combattez un boss que je ne peux décrire que comme un diable violet graissé. Vous pouvez vous accroupir en bas à gauche et le seigneur des ténèbres de l’huile pour bébé ne peut pas vous toucher.

Lire aussi  Un minuscule vaisseau spatial de la NASA se lance pour tester une nouvelle orbite autour de la Lune

Je ne sais même pas comment je trouve ces choses. Est-ce normal ou ma reconnaissance des formes a-t-elle été déformée au point que je pense intuitivement comme un patron de modèles ?

Shadow Blasters Gras Violet Satan

Le récit du jeu est de toutes sortes de spécial. Je vous recommande de consulter le manuel d’instructions, mais en voici un extrait étonnant :

« À un moment donné, soit dans le passé, soit dans le futur… une fois de plus, une force maléfique du ciel descend sur nous. »

Ce n’est que la première phrase et c’est déjà assez difficile à comprendre. L’histoire est essentiellement un méchant qui vient subjuguer les humains, et les bons dieux décident qu’ils doivent faire quelque chose. Ainsi, l’un des dieux donne son pouvoir à quatre personnes et ils partent pour vaincre le mal.

Les personnages sont Horatio, un ninja ; Léo, un escrimeur japonais (il s’agit certainement de kendo) ; Tiffany, un autre ninja ; et Marco, un moine bouddhiste. Donc, on dirait qu’ils viennent tous du Japon, mais pas un seul d’entre eux n’a de nom japonais, donc je suppose que les dieux favorisent simplement les touristes.

La fin est tout aussi bizarre. Il présente le défilement de texte le plus lent imaginable avec le méchant vous disant qu’il sera de retour. Ensuite, le jeu se termine par une morale selon laquelle si les humains ont de la bonne volonté, le mal ne reviendra pas. Donc, je suppose qu’ils sont gentils les uns avec les autres. Sinon, l’odeur de l’huile de lavande peut être la dernière chose que vous ressentez.

Lire aussi  Non seulement Hubble est de nouveau en ligne après une panne, mais il prend déjà des photos du cosmos • -

Marco !

Complétez le tout avec l’art de la boîte nord-américaine qui semble représenter un groupe de personnes faisant de l’aérobic sur la plage, et vous avez ce petit paquet hokey. Il est sorti assez tôt en 1990, environ un an après la sortie nord-américaine du système. Nous étions encore en train de récupérer de la gamme de couvertures horribles du Master System, alors peut-être que cette bizarrerie n’est pas si déplacée. Ce n’est même pas le box art nord-américain non plus. Le japonais est assez bizarre à sa manière. C’est l’une de ces images qui deviennent plus étranges à mesure que vous la regardez.

Ne vous méprenez pas, Foudroyeurs d’ombre n’est pas un jeu complètement terrible, c’est juste plus amusant d’en rire que de jouer. Quelqu’un va me dire dans les commentaires à quel point c’était amusant quand ils étaient enfants, et c’est valable. Si mon cousin l’avait eu dans sa bibliothèque Genesis quand nous étions enfants, nous y aurions peut-être joué un peu avant de revenir à Les rues de la rage et Frappe dans la jungle, et je ne m’en serais probablement pas soucié. En tant qu’adulte, cependant, c’est en quelque sorte l’un de ces jeux que je considère comme l’un des rappels les plus ringards de la première bibliothèque Genesis.

Pour les précédents Weekly Kusoge, consultez ce lien !

Zoey Handley

Zoey est une passionnée de jeux vidéo. Elle a joué aux jeux vidéo toute sa vie et est une amoureuse des jeux nouveaux et rétro. Elle aime creuser dans la terre et choisir les jeux qui conviennent parfaitement si vous les nettoyez un peu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recent News

Editor's Pick