Stefanik: les postiers ont volé plus de 20 000 $ à la campagne

Tara Linne, porte-parole du Bureau de l’inspecteur général, a déclaré que le bureau avait reçu une plainte selon laquelle un colis contenant des chèques et des contributions pour la campagne de Stefanik était arrivé avec son contenu manquant. Le bureau a immédiatement lancé une enquête, même si les responsables ont été informés que le service postal avait renvoyé les chèques précédemment manquants, a déclaré Linne.

“En octobre, notre enquête n’avait pas identifié de preuves de l’implication des employés”, a déclaré Linne dans un e-mail. “Des allégations supplémentaires ont été soulevées cette semaine.”

Linne a déclaré que l’affaire semble relever de la compétence du service d’inspection postale des États-Unis, qui traite les plaintes de vol de courrier par des non-employés, et non du bureau de l’inspecteur général, qui enquête sur les fautes des employés.

Elle a contesté l’affirmation de la campagne Stefanik selon laquelle elle n’a pas pris les allégations au sérieux. « Nous prenons très au sérieux notre mission et notre responsabilité d’enquêter sur la fraude, le gaspillage et les abus. Nous continuerons à travailler avec nos partenaires chargés de l’application de la loi pour identifier et tenir responsables ceux qui profitent de la confiance du public dans notre système postal », a déclaré Linne.

Toner demande à DeJoy de fournir une liste des mesures prises par le service postal pour enquêter sur les vols et ce qu’il fera pour s’assurer que la campagne de Stefanik ne sera pas victime de vol de courrier à l’avenir.

Lire aussi  Des employés de WestJet prêts à entamer une grève

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Recent News

Editor's Pick