Les bénéfices montent en flèche chez Shell et Total, reflétant la hausse des prix du pétrole et du gaz.

Les fortes augmentations des bénéfices de deux des plus grandes sociétés énergétiques européennes, Royal Dutch Shell et Total, ont démontré que ce qui compte vraiment pour la performance financière de ces sociétés reste le prix du pétrole et du gaz naturel.

Leurs récents investissements dans les énergies propres, décrits par les responsables de l’entreprise comme essentiels pour l’avenir, restent marginaux.

Total a déclaré que le bénéfice net ajusté avait augmenté de 69% par rapport à la période de l’année précédente, lorsque les effets de la pandémie commençaient à se faire sentir, à 3 milliards de dollars, tandis que Shell a déclaré que ce qu’elle appelle le bénéfice ajusté avait augmenté de 13% à 3,2 milliards de dollars. .

Le principal facteur de l’amélioration du rendement des deux sociétés a été une hausse d’environ 20% des prix du pétrole ainsi qu’une augmentation des prix du gaz naturel, ce qui a entraîné une hausse des revenus. Lors d’une conférence de presse pour discuter des résultats, Jessica Uhl, directrice financière de Shell, a déclaré qu’une hausse de 10 $ des prix du pétrole se traduirait par une augmentation de 6,4 milliards de dollars en liquidités pour les coffres de la société sur une base annuelle.

Shell, qui a réduit son dividende l’année dernière pour la première fois depuis la Seconde Guerre mondiale, a confirmé qu’elle augmenterait le paiement pour le trimestre de 4%, à environ 17 cents par action.

Les deux sociétés ont lié leur avenir à la production et à la distribution de sources d’énergie renouvelables. En février, Shell a déclaré que sa production de pétrole avait culminé en 2019 et qu’elle avait investi dans diverses entreprises d’énergie propre, y compris un réseau de 60000 bornes de recharge pour véhicules électriques. Et Total a, entre autres, investi dans des options de construction de parcs éoliens offshore au large de la Grande-Bretagne.

Dans son compte de résultats, Total a pris la tête des majors pétrolières en fournissant des détails sur ses investissements dans les énergies renouvelables comme l’éolien et le solaire. La société a déclaré que ces entreprises avaient rapporté 148 millions de dollars pour le trimestre, mesurés en tant que bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement. Ce chiffre représentait environ 2% du total global de l’entreprise de 7,3 milliards de dollars, selon les analystes de Bernstein, une société de recherche.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recent News

Editor's Pick