Asahi Shimbun, grand journal japonais et sponsor des Jeux, appelle à l’annulation d’un méga événement

Tokyo: le Japon Asahi Shimbun mercredi, le journal a appelé à l’annulation des Jeux olympiques de Tokyo, les jeux devant s’ouvrir dans moins de deux mois.

C’est le premier des principaux journaux japonais à faire le pas et se joint à certains journaux régionaux qui ont récemment ajouté à l’opposition croissante à la tenue des Jeux olympiques.

La sortie contre les Jeux olympiques pourrait être importante puisque le journal, comme beaucoup au Japon, est un sponsor des Jeux olympiques reportés qui doivent ouvrir le 23 juillet.

“Nous ne pouvons pas penser qu’il est rationnel d’accueillir les Jeux olympiques dans la ville cet été”, a déclaré le journal dans son éditorial sous un titre qui disait: “Nous demandons au Premier ministre Suga de décider de l’annulation”.

“La méfiance et les réactions négatives contre le gouvernement national imprudent, le gouvernement de Tokyo et les parties prenantes aux Jeux olympiques ne font que s’intensifier”, a ajouté l’éditorial. “Nous demandons au Premier ministre Suga d’évaluer calmement les circonstances et de décider de l’annulation de l’événement estival.”

Malgré l’éditorial, rien n’indique que le Comité international olympique ou les organisateurs locaux envisagent de mettre fin aux jeux.

Mardi, le gouvernement japonais a déclaré qu’un avertissement des États-Unis pour éviter de voyager au Japon n’aurait aucun impact sur la tenue des Jeux olympiques.

Le Japon a officiellement dépensé 15,4 milliards de dollars pour organiser les Jeux olympiques, et le CIO tire des milliards de dollars de la vente de droits de diffusion, ce qui représente environ 75% de ses revenus.

Les sondages d’opinion publique au Japon montrent qu’entre 60 et 80% veulent que les Jeux olympiques soient annulés en raison de la pandémie de COVID-19. En outre, Tokyo et Osaka et d’autres régions du pays sont sous un état d’urgence qui est susceptible d’être prolongé au-delà de son expiration le 31 mai.

Les organisateurs et le CIO affirment que les Jeux peuvent se dérouler en toute sécurité avec 15 000 athlètes olympiques et paralympiques entrant au Japon, rejoints par des dizaines de milliers de juges, officiels, sponsors, diffuseurs et médias supplémentaires.

Lire aussi  L'ex-star d'Illini Roundtree, paralysée dans un accident, décède à 23 ans

La semaine dernière, on a demandé au vice-président du CIO, John Coates, si les Jeux olympiques auraient lieu si l’état d’urgence était en vigueur.

“Absolument, oui,” répondit-il.

Voir aussi: Jeux olympiques de Tokyo 2020: John Coates suscite des ennuis pour sa position de défi sur les jeux malgré le virus

Jeux olympiques de Tokyo 2020: John Coates du CIO insiste sur le fait que les Jeux se dérouleront “ qu’il y ait état d’urgence ou non ”

Le relais de la torche des Jeux olympiques de Tokyo 2020 s’est retiré des rues d’Hiroshima alors que les cas de COVID-19 augmentent au Japon

En savoir plus sur les sports par Firstpost.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Recent News

Editor's Pick