Les talibans afghans ordonnent aux présentatrices de télévision de se couvrir le visage

KABOUL, Afghanistan – Les dirigeants talibans d’Afghanistan ont ordonné à toutes les présentatrices des chaînes de télévision de se couvrir le visage à l’antenne, a déclaré jeudi le plus grand média du pays.

L’ordre est venu dans une déclaration du ministère de la vertu et du vice des talibans, chargé de faire appliquer les décisions du groupe, ainsi que du ministère de l’information et de la culture, la chaîne TOLOnews dit sur Twitter. Le communiqué a qualifié la commande de « définitive et non négociable », a indiqué la chaîne.

La déclaration a été envoyée au groupe Moby, qui possède TOLOnews et plusieurs autres réseaux de télévision et de radio, et le tweet indiquait qu’elle était également appliquée à d’autres médias afghans.

Télécharger le Application NBC News pour les dernières nouvelles et la politique

Plusieurs présentatrices et présentatrices ont publié leurs photos sur les réseaux sociaux les montrant le visage couvert de masques faciaux lors de programmes de présentation. Une éminente présentatrice de TOLO, Yalda Ali, a publié une vidéo d’elle-même en train de mettre un masque facial avec une légende : « une femme en train d’être effacée, sur ordre du ministère de la vertu et du vice ».

Sur une station, Shamshad TV, la mise en œuvre de l’ordre a été mitigée : une présentatrice est apparue avec un masque facial jeudi, tandis qu’une autre plus tard dans la journée s’en est passée, montrant son visage.

Au cours de la première période au pouvoir des talibans, de 1996 à 2001, ils ont imposé des restrictions écrasantes aux femmes, les obligeant à porter la burqa générale et les interdisant de la vie publique et de l’éducation.

Lire aussi  Travis Scott a cherché à élever Houston. L'a-t-il laissé tomber ?

Après avoir repris le pouvoir en Afghanistan en août, les talibans ont d’abord semblé avoir modéré quelque peu leurs restrictions, annonçant aucun code vestimentaire pour les femmes. Mais ces dernières semaines, ils ont pris un tournant brutal et intransigeant qui a confirmé les pires craintes des militants des droits.

Plus tôt ce mois-ci, les talibans ont ordonné à toutes les femmes en public de porter des vêtements de la tête aux pieds qui ne laissent que leurs yeux visibles. Le décret stipulait que les femmes ne devraient quitter la maison qu’en cas de nécessité et que les parents masculins seraient passibles de sanctions pour les violations du code vestimentaire des femmes, en commençant par une convocation et en passant par des audiences au tribunal et des peines de prison.

Le chef taliban a également publié un décret interdisant aux filles d’aller à l’école après la sixième année, renversant les promesses précédentes des responsables talibans selon lesquelles les filles de tous âges auraient droit à une éducation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recent News

Editor's Pick